Comment calculer précisément la date d'accouchement ?

Votre test de grossesse affiche le petit plus tant espéré ? Félicitations ! Passée l'euphorie, vous vous demandez quand naître votre bébé. Faites le calcul de votre date d'accouchement ici.
Bien calculer sa date d'accouchement
Bien calculer sa date d'accouchement

Vous savez bien évidemment que vous serez enceinte pendant 9 mois. Toutefois, vous souhaitez faire une estimation exacte de la date de votre accouchement, afin d'accueillir votre bout de chou dans les meilleures conditions. 

À partir de quel jour faut-il commencer à compter, la fin des règles, l'ovulation ou encore la conception ? Il faut bien avouer, définir avec précision la date du terme paraît complexe, d'autant plus que la durée des cycles menstruels diffère d'une femme à l'autre. 

Alors, pour éviter que la naissance ne se transforme en véritable casse-tête, faisons le point ensemble. 

Deux dates de référence

Votre médecin calculera la date prévue de votre accouchement. Vous êtes trop impatiente pour attendre tout ce temps ?

Vous pouvez parfaitement l'identifier vous-même et puis vous verrez, nul besoin d'être un savant chevronné ! Pour ce faire, il suffit de savoir qu'il existe deux dates bien distinctes qui servent de référence pour faire votre calcul. 

De ce fait, ne confondez pas les jours ou semaines d'aménorrhée, où les comptes se font à partir du premier jour des dernières règles, avec les jours ou semaines de gestation réelle, où il faut considérer la date de fécondation présumée qui débute à la troisième semaine d'aménorrhée. 

La date de début de grossesse (DDG)


Cette date correspond au jour où le spermatozoïde a fécondé l'ovule. Ce dernier s'est implanté dans la paroi utérine et c'est ce qu'on appelle la nidation. Si vous avez des cycles menstruels réguliers, vous pouvez : 

  • soit comptabiliser 266 jours à partir de la DDG pour prévoir la date prévisionnelle d'accouchement (DPA) ;
  • soit vous baser sur cette formule : Date d'ovulation + 9 jours = date de nidation, puisque l'implantation des embryons se produit 9 jours en moyenne après l'ovulation ;
  • soit utiliser cette méthode : Date DDR + 23 jours = date de nidation, étant donné qu'il s'écoule 14 jours en moyenne entre les menstruations et l'ovulation, et 9 jours entre l'ovulation et la nidation. 

La date de début des dernières règles (DDR)

L'âge gestationnel du fœtus est systématiquement évalué en SA, c'est-à-dire en semaines d'aménorrhée. En effet, il est plus facile de retenir le premier jour du dernier cycle menstruel que celui de la fécondation.

Par exemple, si vous êtes à 12 semaines d'aménorrhée ou 12 SA, vous êtes en réalité enceinte depuis 10 semaines (12 semaines - 14 jours correspondant à la période entre la DDR et l'ovulation). Pour estimer la date de naissance de votre bébé, ajoutez 287 jours à la date de début de vos dernières menstruations. 

Cette période correspond à 41 semaines d'aménorrhée, ce qui est considéré en France comme le terme moyen de la grossesse. 

Il existe une autre méthode encore plus facile à faire avec un calendrier : Date DDR - 3 mois + 14 jours = 41 SA. Plus concrètement, si votre DDR est le 20 juin, en retirant 3 mois, vous obtenez le 20 mars. Ajoutez 14 jours et vous avez la date à laquelle vous devriez accoucher, soit le 3 avril de l'année suivante. 

Une date approximative

Selon la littérature médicale, une femme est enceinte pendant 280 jours +/- 10 jours d'aménorrhée, ou 266 jours à partir de la date de conception. 

Mais dans tous les cas, le terme sera dépassé au-delà de 295 jours de grossesse, soit 42 semaines révolues.

Il est effectivement primordial de garder à l'esprit que, quel que soit le mode de calcul employé, il s'agit d'une simple théorie fondée sur les dates auxquelles l'ovulation et la nidation tendant à survenir. 

Cette pratique s'appuie dès lors sur un cycle féminin de 28 jours. Or, cela peut varier considérablement d'une femme à l'autre, allant de 21 à 36 jours ! La technique de la date de DDR ne peut alors s'avérer être totalement fiable. Dans ce cas, il est préférable de se référer à la date de DDG, si vous la connaissez. 

Seulement, là encore, on estime que l'ovulation survient le 14e jour après le début des menstruations. Pourtant, ce phénomène peut être plus court ou à l'inverse, plus tardif. Dans ce contexte, cette méthode n'est pas non plus réellement viable. C'est pour cela qu'il est conseillé de suivre rigoureusement votre cycle menstruel pour connaître plus précisément votre période fertile et donc, le jour où vous pourrez enfin prendre votre bébé dans les bras. 

Par ailleurs, plusieurs facteurs peuvent influencer la date prévue de l'accouchement tels que la durée de vie de l'ovule mais aussi des spermatozoïdes, les événements survenus pendant la grossesse, la génétique ou encore le poids et l'âge de la mère. En effet, plus une femme est âgée, plus elle accouchera prématurément. S'il s'agit de votre deuxième enfant, il est également possible que vous perdiez les eaux plus tôt que vous ne le pensiez. 

En réalité, la plupart des nourrissons naissent avant le terme prévu, en pleine forme. Alors, relativisez la durée normale de gestation et restez zen ! 

Le plus beau jour de votre vie

Une fois que le test de grossesse a confirmé que vous êtes enceinte, connaître la date de conception permet de suivre votre état et celui du fœtus. Surtout, avec une idée du jour où vous accoucherez augmente les chances que tout se déroule au mieux.

C'est en effet à compter de cette date de référence qu'une surveillance rapprochée sera mise en place en cas de dépassement du terme. Les médecins seront ainsi en mesure de prendre les décisions adéquates, comme une pratiquer une échographie pour mesurer le volume du liquide amniotique, surveiller le rythme cardiaque du fœtus à l'aide du monitoring, évaluer la hauteur utérine, examiner le col utérin, contrôler la position fœtale. 

À 42 SA, l'accouchement sera déclenché ou si cela ne suffit pas, une césarienne envisagée afin d'éviter les complications et s'assurer que la maman comme le bébé soient en parfaite santé. Finalement, calculer la date d'accouchement permet de définir le jour où la probabilité de naissance est la plus élevée. 

L'étape-clé de l'échographie de datation

Au premier trimestre, une échographie est réalisée pour observer l'évolution du fœtus et apporter davantage d'informations. Pour cela, le gynécologue ou la sage-femme mesure le bipariétal et la longueur cranio-caudale, ou LCC. Une grille permettra ensuite de comparer les résultats et de fixer au mieux la DPA. Il importe alors de faire cet examen entre la 9e et la 11e SA + 6 jours. 

Cette période qui s'étire jusqu'à la fin de la 15e semaine d'aménorrhée est idéale pour estimer rétrospectivement le jour de la conception, à trois jours près. Autant dire que cela vous laisse largement le temps d'installer la chambre de votre nouveau-né et de préparer la valise de la maternité avec sérénité !

Vous aimerez aussi

Noël enceinte : je mange quoi ?

Noël enceinte : je mange quoi ?

La grossesse et la nourriture, éternel questionnement ! Que manger, quels aliments éviter, faut-il...
Lire la suite

Les différentes préparations à l'accouchement

Les différentes préparations à l'accouchement

Les cours de préparation à l'accouchement ne se résument plus aujourd'hui à "faire le petit chien" ou à...
Lire la suite

Menu du cinquième mois

Menu du cinquième mois

Au 5e mois de grossesse, les menus doivent être équilibrés, sans spécialement répondre à des besoins...
Lire la suite

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus