Maternelle, sa première rentrée

Toute petite section ou petite section ? Qu'importe l'âge, la première rentrée n'est jamais facile ! Ni pour les enfants, ni pour les parents...
Maternelle, sa première rentrée
Maternelle, sa première rentrée
Publicité

Première rentrée : première séparation

Que votre enfant ait été gardé en nourrice ou à la maison, la première rentrée en maternelle représente une réelle séparation. Et la découverte d'un univers différent où votre petit se doit d'exister au milieu d'une trentaine de camarades ! Pour les enfants habitués à la crèche, la rupture est souvent moins brutale. Si ce n'est le changement de lieu, ils sont déjà habitués à la socialisation et aux règles de la collectivité.

Sachez identifier l'état d'esprit de votre enfant : a-t-il hâte d'aller à l'école "comme un grand" ou bien vous fait-il comprendre qu'il préférerait être "petit" et rester avec vous ou avec nounou ? Gardez aussi à l'esprit que dans le cadre d'une fratrie, le changement de rythme que constitue l'école peut gêner votre enfant, particulièrement s'il est le plus âgé ("Que va faire maman avec mon petit frère/ma petite soeur pendant que je suis à l'école ?"). Prenez le temps d'en discuter avec lui et essayez de réfléchir "à hauteur d'enfant" : ses craintes et ses appréhensions sont légitimes et ont toujours une bonne raison, même si elle est rarement grave... La parole est la clé !

Stressée ou relax ?

Et vous, vous l'abordez comment cette première rentrée ? N'oubliez pas que les enfants absorbent très vite les sentiments de leurs parents. Si vous êtes stressée ou triste de cette première rentrée, votre enfant le ressentira forcément ! Même la plus cool des mamans a un petit pincement au cœur lors de cette journée, sans doute parce qu'elle marque une étape importante. Surtout, ne vous éternisez pas dans la classe, au risque d'avoir droit à une crise de larmes. Vous aurez pris soin de bien lui expliquer avant le déroulement de la journée et à quel moment vous venez le rechercher.

A l'inverse, opter pour une attitude très détachée peut être déstabilisant : pas question de "larguer" votre petit en 10 minutes ! Pour trouver le bon timing, c'est tout simple : faites confiance à l'enseignant et à l'ATSEM qui sauront gentiment vous faire comprendre qu'il est l'heure de laisser votre petit partir à la découverte de l'école... Sans vous ! 

Bien préparer la rentrée à l'école maternelle

Po-si-ti-ver ! Voilà le maître mot à appliquer pour cette rentrée. Certaines écoles proposent des demi-journées portes ouvertes ou de sensibilisation. Foncez ! C'est le bon moyen pour votre enfant de découvrir son nouvel environnement, d'appréhender une nouvelle organisation, et surtout d'arriver le jour de la rentrée en sachant ce qui l'attend !

Mettez le paquet sur les bénéfices qu'il va retirer de cette nouvelle vie : il est devenu grand, il va se faire plein de copains, vivre 1001 aventures... Sans vous, certes, mais dans un environnement adapté et avec des adultes qui sont là pour lui ! N'hésitez pas à lui raconter vos propres souvenirs : les jeux à la récré, les dé-li-ci-eux épinards de la cantine, les sorties scolaires, les activités... L'école, ce n'est pas si terrible ! 

 

Plus d'articles sur : #ecole
Isabelle DAMIRON
Publié le 04-09-2017 à 00:00
Mis à jour le 25-10-2017 à 17:10
Auteur : Isabelle DAMIRON
2747 articles

1 commentaire

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

  • Windy
    Windy - Il y a 3 ans

    Bonjour, je suis une jeune maman de 25 ans.Voilà ça va faire 5 semaines que mon fils de 3 ans a fait ça rentré en SP et tous les matins quand je l'emmène il pleure et ça depuis la maison et tous le trajet jusqu'à l'école. Je commence à être inquiète. Mais sa maîtresse me dit que toute la journée il est bien, il participe en classe et s'amuse avec ses camarades de classe. Que dois je faire pour le motiver le matin à aller à l'école? Est ce que quelqu'un poirrais me donner un conseil? Merci

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus