Les contractions de A à Z

A quoi ressemble une contraction ? Comment reconnaître les bonnes ? Une contraction, c'est douloureux ? Mais au fait, pourquoi a-t-on des contractions au moment d'accoucher ? On vous dit tout !
Les contractions de A à Z
Les contractions de A à Z

Une contraction, qu'est ce que c'est ?

L'utérus est composé de nombreux muscles qui se contractent à de nombreuses occasions :
Au moment de l'ovulation, pendant les règles, les rapports sexuels, et au cours de l'accouchement. Les douleurs provoquées par l'accouchement ressemblent d'ailleurs à de fortes douleurs de règles.

Les contractions sont le "moteur" de l'accouchement : leur intensité permet entre autres de faire éclater la poche des eaux, et c'est grâce à elles que votre bébé parvient à se positionner correctement pour la sortie. Elles le poussent et l'orientent !

Les contractions durant la grossesse

Les contractions ne peuvent pas être contrôlées ni limitées. Vous pouvez ressentir à tout moment de votre grossesse des contractions non douloureuses : le ventre se durcit. Il s'agit de contractions de Braxton-Hicks, qui préparent le col. Si ces contractions sont très nombreuses ou durent longtemps (plus d'une demi-heure), ou si elles sont douloureuses, contactez votre médecin, qui vous prescrira du repos.

Les contractions le jour J

De vraies douleurs contractent le bas de votre dos et le bas de votre ventre ? Ce sont les bonnes ! Si les contractions ont débuté de façon isolée puis se sont rapprochées au point de vous faire mal toutes les 5 à 10 minutes, il est temps de vous rendre à la maternité.
Soit il s'agit du vrai travail, et on vous place en salle d'accouchement, soit il s'agit d'un faux travail : on vous administre alors un produit qui apaise les contractions et celles-ci s'arrêtent. Vous accoucherez un peu plus tard !

Pendant l'accouchement

Les contractions permettent au col de l'utérus de se raccourcir en provoquant son effacement, et du coup permettent sa dilatation. Les contractions poussent ainsi le bébé vers le bas.
Les sages-femmes, en suivant le monitoring (appareil placé sur votre abdomen pour observer les contractions), vont vous demander de pousser quand la contraction apparaît et de vous arrêter lorsque celle-ci se calme.

Après l'expulsion

L'expulsion du placenta est possible grâce aux dernières contractions : c'est la délivrance. Les sages-femmes veilleront à ce que l'intégralité du placenta et de ses annexes soit bel et bien expulsée, pour prévenir toute infection. Si vos contractions ne sont pas assez fortes, elles pourront éventuellement vous aider (révision utérine).
Les tranchées sont les contractions provoquées par les premières tétées. L'hormone de la lactation entraîne des contractions de l'utérus, qui peuvent être un peu douloureuses. Mais ces tranchées sont le signe que votre utérus reprend peu à peu sa taille normale.

Publié le 02-03-2010 à 00:00 | Mis à jour le 18-05-2018 à 22:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #accouchement

Vous aimerez aussi

Une maman se réveille de son coma au contact de son bébé

Une maman dans le coma se réveille grâce à son bébé

Au Brésil, une jeune femme a accouché alors qu'elle était dans le coma. Elle s'est réveillée au moment où...
Lire la suite

Un congé maternité plus long pour les travailleuses indépendantes

Congé maternité : un allongement pour les travailleuses indépendantes et les agricultrices

Le Premier ministre a annoncé sur France Inter, jeudi 20 septembre 2018, l'allongement du congés maternité...
Lire la suite

Une maman devant la justice : son bébé est né sans avant-bras droit

Parce que son bébé est né avec un bras atrophié, une jeune maman poursuit son gynécologue en justice

Une jeune maman a accouché d'un bébé sans avant-bras droit. Elle poursuit en justice le gynécologue qui l'a...
Lire la suite

1 commentaire

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

  • jofi
    jofi - Il y a 5 ans

    merci de cet article je vie mes derniers moments de grossesse les contractions m'engoisse tjrs