Des petits déjeuner gratuits dans les écoles ?

Un député La République en marche a remis, jeudi 22 mars, un rapport à Agnès Buzyn, ministre de la Santé, pour lui proposer, notamment une distribution de petits déjeuners gratuits « pour les écoliers de zones d'éducation prioritaire et rurales ».
Des petits déjeuner gratuits dans les écoles ?
Des petits déjeuner gratuits dans les écoles ?

Lutter contre la pauvreté. C'est l'objectif d'Olivier Véran, député LREM. Selon lui, « on sait que la pauvreté a aussi un retentissement sur l'alimentation », explique-t-il au micro de franceinfo.

En travaillant sur le rapport qu'il a remis à la ministre de la santé, il a constaté qu'en moyenne, 3 élèves par classe arrivaient à l'école sans rien avoir avalé. Or, quand les élèves « arrivent le ventre vide, vers 10h, il y a de l'anxiété, de l'agitation et des troubles de l'apprentissage ».

Des petits déjeuners offerts en maternelle et en primaire

Le député propose donc une distribution de petits-déjeuners gratuits pour les élèves de maternelles et de primaires, dans les zones où la pauvreté est la plus importante : les zones rurales et les zones d'éducation prioritaire. 

Pour justifier une telle mesure, le député s'appuie sur l'exemple britannique. En effet, depuis quelques années, le petit-déjeuner est offert aux élèves britanniques et les études semblent montrer que le niveau des écoliers s'est amélioré. 

« Selon les études qui ont été faites, la mise en place de club de petit-déjeuner au Royaume-Uni a permis de gagner jusqu'à deux mois d'apprentissage de lecture et de mathématiques pour les enfants concernés » poursuit Olivier Véran sur franceinfo. 

Combien coûterait une telle mesure ? 

Si cette mesure se mettait en place, elle coûterait 10 millions d'euros par an à l'état. Cette somme serait reversée, sous forme de dotation aux collectivités locales. 

Les écoles maternelles et primaire étant gérées par les mairies, ce seraient ensuite à ces dernières d'organiser la distribution et de travailler sur le contenu des petits-déjeuners qu'ils donneraient aux élèves.  

On devrait savoir, dans les semaines à venir, si le gouvernement décide de mettre en œuvre cette mesure, mais le député est assez serein. 

Interrogé sur RMC il déclare « je n'en parlerais pas si le gouvernement n'y était pas ouvert. On peut imaginer ça dès la rentrée prochaine ».

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

La puberté précoce, un phénomène qui inquiète

La puberté précoce, un phénomène qui inquiète

De plus en plus de cas de puberté précoce sont constatés. Des petites filles qui ont leurs règles à 7 ans,...
Lire la suite

Psycho maman : gérer des enfants d’âges rapprochés

Psycho maman : gérer des enfants d'âges rapprochés

Votre dernier enfant devient chaque jour de plus en plus autonome. Et l'envie d'un autre bébé commence à...
Lire la suite

2 enfants attaqués par un American Staffordshire terrier

Deux bébés mordus par un chien à Marseille

Mardi 8 mai, sur la plage du Prado à Marseille un bébé de 18 mois et son frère de 5 mois ont été attaqué...
Lire la suite