Pleurs de bébé : un algorithme pour les décrypter

Même les pleurs de votre bébé n'échapperont pas aux algorithmes ! Des chercheurs américains en aurait mis un au point afin de décrypter les manifestations des tout petits. Un traducteur bébé-parents vraiment utile ?
Comment traduire les pleurs de bébé ?
Comment traduire les pleurs de bébé ?

Aigus, plaintifs, vigoureux, traînants, hoquetants : les adjectifs ne manquent pas pour qualifier les pleurs du tout-petit... Mais quant à comprendre ce qu'ils veulent dire précisément, c'est une autre histoire ! Le Graal de nombreux jeunes parents est pourtant sur le point de voir le jour : des chercheurs des université américaines du New Jersey et du Nothern Illinois ont annoncé avoir mis au point un algorithme capable de traduire les besoins et les émotions exprimés par les pleurs du bébé.

En réalité, l'outil est encore en cours de développement mais donne déjà des résultats intéressants. Les scientifiques ont enregistré 48 pleurs différents en provenance de 26 bébés hospitalisés en néonatalogie. Chaque pleur a été interprété par les parents ou encore par des infirmières ou des puéricultrices chevronnées afin de renseigner le programme sur leur signification.

Le bon sens, le meilleur traducteur

Mimiques et gestes ont également été observés et renseignés, des plus évidents (bâillements) aux plus difficiles à interpréter (les doigts dans la bouche par exemple, qui peuvent tout autant manifester la faim qu'une douleur). L'algorithme se nourrit de ces définitions associées à chaque modulation sonore et rempli ainsi sa bibliothèque de traduction du langage bébé au langage parents ! Pour un dictionnaire complet, il faudra donc patienter encore un petit peu... En attendant, votre instinct reste le meilleur guide : bébé pleure ? Prenez-le, vérifiez que tout va bien, rassurez-le, câlinez-le... C'est un langage universel !

Ses pleurs vous inquiètent ? Discutez-en sur notre forum Conseils de mamans !

Vous aimerez aussi

Les cotons-tiges en plastiques sont désormais interdits

Les cotons-tiges en plastiques sont désormais interdits

Depuis le 1 er janvier 2018, il sera impossible de trouver des cotons tiges en plastique dans les...
Lire la suite

Contraception : les mineures bénéficieront du secret

Les mineures pourront bénéficier d’une garantie de discrétion lorsqu’elles se feront prescrire un moyen de...
Lire la suite

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus