Gros plan sur : la perte des eaux

"Ploc !" : c'est ce petit bruit, décrit par de nombreuses femmes, et suivi d'un écoulement de liquide, qui signale la perte des eaux. Un événement qui doit vous mettre au plus vite sur le chemin de la maternité !
Gros plan sur : la perte des eaux
Gros plan sur : la perte des eaux

Pourquoi perd-on les eaux ?

Dans votre utérus, bébé baigne dans le liquide amniotique. La poche qui contient ce liquide, formée de plusieurs membranes fines et résistantes, a tendance à s'user au fil des mois : à cause des mouvements de bébé, de sa prise de poids, de sa tête qui appuie sur le fond de la poche, mais aussi du fait de votre activité. En effet, marcher, bougercontribue à l'usure de la poche des eaux : fragilisée, elle a tendance à céder à l'approche du terme.

Quand la poche des eaux se perce, le liquide amniotique s'écoule : c'est la perte des eaux. Cela peut être très franc, avec un écoulement tiède relativement important. Il est toutefois rare que cet écoulement soit massif et constant, puisque la tête de votre bébé, ou encore votre position, peut gêner le flot. Mais tout écoulement de liquide qui vous paraît "suspect" (liquide clair, inodore, ne ressemblant pas à des pertes blanches) doit vous alerter : la poche peut en effet aussi se fissurer, quel que soit votre terme ; le liquide s'échappe alors par petites quantités.

Ce qu'il faut faire

Dans tous les cas, une la perte des eaux doit vous conduire à vous rendre à la maternité : elle signifie que votre bébé n'est plus dans un environnement parfaitement stérile.
Ne prenez donc pas de bain avant de partir : arrivée à la maternité, la sage-femme prélèvera un peu de liquide pour savoir si il y a eu infection.

La perte des eaux à terme ne s'accompagne pas nécessairement de contractions immédiates ; elle ne signale donc pas réellement le début du travail. Toutefois, sa "mise en route" ne tarde généralement pas (quelques heures tout au plus) ! Rendez-vous donc à la maternité, mais sans panique.

Quand partir en urgence :

  • Si la perte des eaux s'accompagne de contractions (régulières ou non, fortes ou non);
  • Si vous constatez que le liquide est teinté (de couleur foncée);
  • Si la perte des eaux s'accompagne d'une perte de sangsignificative.

A noter : la perte des eaux à domicile est emblématique d'un accouchement imminent ; toutefois, elle n'est pas un passage obligé ! Le travail peut très bien commencer (contractions régulières) sans perte de liquide. Il est même relativement fréquent que la poche des eaux résiste aux contractions : la sage-femme de votre maternité la percera alors si le travail s'éternise.

Publié le 01-03-2013 à 00:00 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #accouchement

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Les cours de préparation, comment ça se passe ?

Les cours de préparation, comment ça se passe ?

Futur papa, il peut vous arriver de vous sentir délaissé, car toute l'attention est portée sur votre...
Lire la suite

Un congé maternité plus long pour les travailleuses indépendantes

Congé maternité : un allongement pour les travailleuses indépendantes et les agricultrices

Le Premier ministre a annoncé sur France Inter, jeudi 20 septembre 2018, l'allongement du congés maternité...
Lire la suite

Accoucher dans l'eau : comment ça se passe ?

Accoucher dans l'eau

Pratique très répandue dans les pays du Nord de l'Europe, l'accouchement aquatique commence petit à petit à...
Lire la suite