Gros plan sur le don d'ovocyte (Page 2)

C'est la loi de bioéthique du 29 juillet 1994 qui régit le don d'ovocytes (ou ovules). Cette pratique permet de remédier à certaines stérilités ou peut être utilisée en cas d'anomalies (génétiques, chromosomiques) transmissibles de la mère à l'enfant. Faisons le point sur cette technique encadrée.
Gros plan sur le don d'ovocyte
Gros plan sur le don d'ovocyte

Qui peut donner ses ovules?

Une donneuse est une femme :
- vivant en couple,
- âgée de moins de 38 ans,
- mère d'au moins un enfant
- ne souffrant d'aucune pathologie.

Elle doit également être informée du protocole de stimulation ovarienne plutôt lourd qu'elle devra suivre. Ainsi, son consentement et celui de son conjoint sera exigé au début du protocole. Le don d'ovocyte est anonyme et gratuit.

Concrètement : côté donneuse

Dès la première consultation médicale au centre de don, on vous prescrira un certain nombre d'examens : prise de sang pour la détection d'éventuelles infections (SIDA, hépatites, cytomégalovirus...), analyse des chromosomes et  détermination du groupe sanguin, échographie pelvienne et frottis vaginal de contrôle. Lors de votre troisième jour de règles, on vous prescrira une prise de sang.

Ensuite, votre médecin vous fera passer un véritable interrogatoire ! Antécédents médicaux, présence ou non d'anomalies génétiques dans la famille... Il vous expliquera toutes les implications de votre don et ce qu'il faut savoir à propos du traitement. Il examinera aussi votre corpulence, votre rapport poids/taille, la couleur de vos cheveux et de vos yeux afin que votre don s'adresse à une receveuse avec les mêmes caractéristiques physiques que vous. A l'issue de l'entretien, vous et votre conjoint signerez un formulaire confirmant votre volonté, comme pour un don de sperme.

Si tous vos examens sont satisfaisants, vous commencerez un programme de stimulation ovarienne. Ce procédé consiste à injecter quotidiennement une dose d'hormones par voie intramusculaire ou sous-cutanée durant 10 à 15 jours.

Publié le 20-11-2013 à 11:22 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

1 commentaire

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

  • jpa75
    jpa75 - Il y a 7 ans

    Nous sommes en recherche d'une marraine pour un don d'ovocyte à l?hôpital Cochin a Paris. N'hésitez pas à me contacter à devenir.parents@free.fr

Vous aimerez aussi

26 semaines, un cap important pour les grands prématurés

26 semaines, un cap important pour les grands prématurés

Selon une étude espagnole, c'est à partir de 26 semaines que les bébés prématurés auraient les meilleures...
Lire la suite

Les bobos de la crèche : la contagion à la crèche

Les bobos de la crèche : la contagion à la crèche

Votre petit est malade... mais vous devez aller travailler ! La crèche pourra-t-elle vous le...
Lire la suite

La puberté précoce, un phénomène qui inquiète

La puberté précoce, un phénomène qui inquiète

De plus en plus de cas de puberté précoce sont constatés. Des petites filles qui ont leurs règles à 7 ans,...
Lire la suite