Le mode de garde en pratique : assurance et responsabilités

Publié le 09-09-2013 à 00:00 | Mis à jour le 25-10-2017 à 17:10 | Auteur : Isabelle DAMIRON
L'assurance dépend du mode de garde de votre enfant. Il est important d'envisager les responsabilités de chacun et les dommages couverts par votre assurance avant de le confier.
Le mode de garde en pratique : assurance et responsabilités
Le mode de garde en pratique : assurance et responsabilités
Publicité
L'assurance dépend du mode de garde de votre enfant. Il est important d'envisager les responsabilités de chacun et les dommages couverts par votre assurance avant de le confier.

Votre enfant est victime d'un accident.

La responsabilité de l'assistant(e) maternel(le) ou de la crèche peut être engagée. Ils sont couverts par leur contrat de responsabilité civile professionnelle. S'il se trouve avec ses grands-parents ou chez des amis, leur contrat multirisque habitation sera activé.

Qu'il y ait ou non un responsable de l'accident, vous pouvez opter pour un contrat individuel "accidents de la vie" ou extra scolaire. Une indemnisation sera alors versée en cas d'invalidité ou de décès, les frais de soins seront remboursés en complément des prestations de la Sécurité Sociale.

Votre enfant est responsable d'un accident

Votre responsabilité civile sera alors engagée en tant que parent responsable de son enfant mineur. Vous êtes généralement couvert par la garantie responsabilité civile de votre contrat multirisque habitation. Vous devez aussi vérifier si vous êtes bien couvert en tant qu'employeur de la garde à domicile, même si la responsabilité de celle-ci peut également être mise en cause.

La responsabilité de l'assistant(e) maternel(le), couvert par son contrat d'assurance responsabilité civile professionnelle, peut être établie, par exemple pour défaut de surveillance.

Dans le cas de l'aide bénévole (famille, amis, baby-sitter), leur responsabilité peut être éventuellement recherchée. Elle sera garantie par leur propre contrat multirisque habitation.

La déclaration d'accident

Vous devez connaître les circonstances exactes de l'accident en interrogeant les personnes présentes. Celle qui gardait votre enfant doit ensuite déclarer l'accident à son employeur ou à son assurance personnelle dans les cinq jours ouvrés. De même pour vous, si vous avez opté pour une assurance individuelle Accidents ou si votre enfant a causé des dommages.

 

En savoir plus :

Fédération française des sociétés d'assurance

Lunettes cassées à l'école : l'assurance

L'assurance scolaire

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus