Grossesse et aspartame : prudence !

L'aspartame, ce "faux sucre" présent dans de nombreux produits, éveille décidément la méfiance : le Réseau environnement santé, composé de pédiatres et de gynécologues, a alerté le ministre de la Santé sur les risques d'accouchement prématuré pour les femmes consommant régulièrement cet édulcorant.
Grossesse et aspartame : prudence !
Grossesse et aspartame : prudence !

Se basant sur des travaux danois publiés l'an dernier, le Réseau a constaté que le risque d'accoucher trop tôt augmentait de 27% pour les femmes enceintes consommant une canette quotidienne de soda "light", et de 78% pour celles consommant 4 canettes par jour !

Les scientifiques rappellent que la prématurité engendre davantage de risques de retard de développement chez les enfants, d'apparition d'un autisme ou de troubles respiratoires aux conséquences parfois dramatiques.

L'aspartame avait déjà été mis au banc des accusés début 2011, soupçonné de provoquer certaines tumeurs malignes chez l'enfant et, déjà, de provoquer des naissances prématurées ; toutefois, l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) n'avait pas retenu le caractère grave de ces soupçons et n'avait prononcé aucune décision.

Consommez-vous des boissons et des produits "light" ? Fuyez-vous les édulcorants ou pensez-vous que les médecins sont trop alarmistes ?

En savoir plus :

Le point sur les édulcorants et les produits "light"

Publié le 21-11-2011 à 00:00 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

1 commentaire

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Chute : que faire en cas de coup sur la tête ?

Chute : que faire en cas de coup sur la tête ?

Comment savoir si c'est grave ? Un coup sur la tête en langage médical, c'est un traumatisme crânien....
Lire la suite

Lorient : un bébé miraculé !

Le 23 août août dernier, cette petite fille alors âgée de 4 mois a été victime d’un accident dramatique....
Lire la suite