Manquer d'oxygène in-utéro peut rendre hyperactif

Les enfants qui ont connu des épisodes de privation d'oxygène pendant la grossesse ont plus de risques de développer une hyperactivité avec déficit de l'attention en grandissant.
Manquer d’oxygène in-utéro peut rendre hyperactif
Manquer d’oxygène in-utéro peut rendre hyperactif



Des chercheurs d'une université californienne viennent de faire le lien entre un manque d'alimentation en oxygène du cerveau de l'enfant pendant la grossesse (appelé hypoxie-ischémie) et le développement d'un trouble de déficit de l'attention avec hyperactivité. Les résultats de leur étude viennent d'être publiés dans la revue Pediatrics. L'asphyxie à la naissance, le syndrome de détresse respiratoire néonatale ou encore la pré-éclampsie (hypertension artérielle de la maman pendant la grossesse), causes potentielles d'hypoxie-ischémie, constituent donc chacun un facteur de risque important pour le diagnostic d'une hyperactivité.

3 à 7% des enfants hyperactifs

Les auteurs de cette étude suggèrent une surveillance plus attentive du développement des enfants ayant connu de tels épisodes pendant la grossesse de leur maman ou à la naissance. Ce qui permettrait un diagnostic et une prise en charge rapide pour ceux qui développent un trouble de déficit de l'attention avec hyperactivité. Selon l'association TDAH France, entre 3 et 7% des enfants d'âge scolaire souffriraient de cette maladie.

Publié le 17-12-2012 à 11:15 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

1 commentaire

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

  • Karolinka
    Karolinka - Il y a 7 ans

    et donc le tabagisme de la mère, (à l'origine d'une mauvaise oxygénation du foetus) aurait donc le même effet!

Vous aimerez aussi