Enceinte : comment trouver un prénom de fille ?

Enceinte, vous venez d'apprendre que vous attendez une petite fille. L'une des prochaines étapes consiste à choisir un prénom. Si vous ne savez pas encore comment vous allez la baptiser, vous disposez de différentes options pour trouver son petit nom idéal. Original, classique, tendance, régional, vous avez le choix entre plusieurs idées.
Quel prénom donner à une petite fille ?
Quel prénom donner à une petite fille ?

Comment choisir un prénom de fille ?

Nommer votre petite fille peut s'avérer délicat, notamment si vous vivez en couple et que vos souhaits sont différents. Une astuce est de réaliser chacun de votre côté une liste et la mettre en commun pour trouver la perle rare.

En panne d'inspiration ? Vous pouvez vous aider de vos livres, de vos films préférés pour trouver un petit nom. Il est également possible de vous inspirer du pays où vous avez passé votre lune de miel, de la mythologie. De même, le définir en fonction des qualités que vous espérez pour votre fille est une autre solution.

Vous disposez de plusieurs ressources pour baptiser votre enfant. Il faut bien avoir à l'esprit qu'il va le porter toute sa vie. En vous aidant de listes, vous devriez trouver votre bonheur. Parmi celles-ci figurent :

  •     Les « plus populaires » : ceux donnés régulièrement par les mamans et papas attendant une petite fille ;
  • Les « rétro » : ils font partie du passé mais reviennent au goût du jour ;
  • Les « bretons » : pour les amoureux de la Bretagne et de la culture celte ;
  • Les « originaux » : pourquoi ne pas donner un prénom qui sorte de l'ordinaire à votre fille ? Attention toutefois à la réglementation. Il existe des règles et un petit nom inapproprié peut être refusé par L'État civil ;
  • Les « composés » : en cas d'hésitation, une possibilité est d'en associer deux. Ils sont de nouveau modernes car actualisés.

Si vous manquez toujours d'idées, commençons par le top des prénoms les plus populaires.

Le top des prénoms filles les plus populaires

Vous aimez la tendance et vous souhaitez que votre bébé ait un prénom actuel. Pour vous aider, voici des exemples figurant dans le palmarès des prénoms les plus donnés ces cinq dernières années :

  • Emma
  • Louise
  • Jade
  • Alice
  • Mila
  • Chloé
  • Inès
  • Lina
  • Léa
  • Léna

Ils sont à la fois modernes et faciles à porter. Souvent composés de peu de syllabes. Parmi eux se distinguent des origines anciennes, bretonnes, allemandes, espagnoles ou encore de pays slaves.

L'inconvénient est que dans la cour d'école plusieurs petites filles porteront le même petit nom. Si vous désirez de l'originalité, c'est perdu.

Les prénoms bretons, toujours d'actualité

Vous êtes une amoureuse inconditionnelle de la Bretagne. Vous adorez les paysages, la musique celte, les légendes, la nourriture, ... Pourquoi ne pas choisir parmi les prénoms bretons ? Parmi les plus connus, vous avez le choix entre :

  •  Maïwenn
  • Soizic
  • Pola
  • Louane
  • Nolwenn
  • Gwen
  • Léna

Choisir un petit nom breton est une façon d'être fidèle à ses racines mais également de donner un nouveau souffle à un ancien nom. Par exemple, Pola correspond à Paule. D'autres régions sont également mises à l'honneur à l'État civil comme la Normandie, la Provence, ou le Pays basque.

Même si à priori, vous avez le droit d'appeler votre bébé comme vous l'entendez, L'État civil se réserve le droit de mettre son véto dans certains cas. Certains signes peuvent être refusés comme le tilde ou l'apostrophe. À savoir pour cette dernière, la justice l'a acceptée en jugement d'appel pour Derc'hen, d'origine bretonne.

Si vous n'êtes pas convaincue, d'autres options sont à envisager comme les rétro. Ces derniers sont intemporels et seront toujours au goût du jour.

Les prénoms féminins rétro ont la cote

Les prénoms de filles rétro font un retour en force et sont tendance comme Louise ou Emma. Ils sont à la fois originaux, drôles et surtout éternels. Ils font parfois appel à l'histoire de votre famille car ils ont été portés par vos aïeules, et c'est une manière de perpétuer la tradition.

Vous trouverez ci-dessous une petite liste non exhaustive pour vous aider, et qui sait vous aurez peut-être un coup de cœur :

  • Rose
  • Léonie
  • Madeleine
  • Jeanne
  • Adèle
  • Angèle
  • Suzanne
  • Louison

Vous les trouvez trop classiques, ou vous hésitez peut-être entre plusieurs, pourquoi ne pas les associer ?

Avez-vous pensé aux petits noms composés ?

Contrairement aux idées reçues les petits noms composés ne sont pas désuets. Au contraire ils reviennent en force et s'adaptent à l'ère du temps. Actuellement, le plus connu et utilisé est sans doute Lily-Rose. Différentes orthographes sont appliquées. Si vous n'êtes pas convaincue, il en existe d'autres comme :

  •  Lou-Anne
  • Abbie-Gaëlle
  • Anne-Lise
  • Sarah-Lou
  • Marie-Lou

L'une des particularités est qu'ils sont plus courts que ceux employés autrefois. L'avantage est que vous pouvez réaliser vos créations et appeler votre enfant de façon originale.

Un prénom original, que dit la loi ?

Vous souhaitez sortir des sentiers battus. Les prénoms féminins classiques ou tendance, ce n'est vraiment pas pour vous ! Vous désirez baptiser votre bébé singulièrement ? Une question se pose : « Pouvez-vous choisir n'importe quel petit nom ? »

La circulaire du 23 juillet 2014

Selon cette circulaire, vous pouvez nommer votre fille comme vous le souhaitez, même en modifiant l'orthographe usuelle. Elle émet, cependant, quatre conditions :

  • Seul l'alphabet romain est accepté ;
  • Les signes autorisés sont : la cédille, les accents, le tréma, les points ;
  • Il ne doit pas dévaloriser votre enfant (amener à la moquerie) ;
  • Il ne doit pas nuire à des tiers (par exemple donner le nom de famille d'une tierce personne).

Lors de votre déclaration, l'Officier d'état civil vous annoncera s'il a le sentiment de conséquences négatives pour votre enfant. Il rédigera l'acte, cependant il vous informera saisir le procureur de la République, qui lui-même saisira le juge des affaires familiales si les craintes sont fondées. Si votre choix est refusé, le juge peut vous imposer le sien, ou vous demander une nouvelle proposition. À titre d'exemple, Fraise aurait été refusée à cause de l'expression « Ramène ta fraise ».

Comme pour tous les parents, votre petite fille est unique et vous désirez que son prénom le soit. Que vous en donniez un seul ou plusieurs, il faut bien avoir à l'esprit qu'elle le ou les conservera toute sa vie et qu'il(s) figurera (ont) sur ses documents administratifs. Il est important de trouver un petit nom qui à la fois vous plaise et qu'elle portera en toute sérénité.

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

La troisième échographie

La troisième échographie

Vous êtes au 8e mois de votre grossesse (entre la 32e et 34e semaine d'aménorrhée), et bébé pointe bientôt...
Lire la suite

Votre beauté pendant la grossesse

Votre beauté pendant la grossesse

Votre apparence physique a subi quelques modifications, mais vous devez continuer à prendre soin de vous....
Lire la suite

La gestion des émotions pendant la grossesse est parfois difficile

VIDEO – Une maman raconte ce qui l'a fait fondre en larmes pendant sa grossesse

Toutes les mamans le savent, pendant la grossesse, les émotions sont très fortes. Sur le plateau de La...
Lire la suite