Couper le cordon ombilical

Formé entre la quatrième et la huitième semaine de grossesse, le cordon ombilical est l'organe qui relie le placenta de la maman et l'abdomen du fœtus en assurant les échanges vitaux. Lorsque le bébé arrive à terme, la longueur du cordon peut atteindre 50 à 60 cm en moyenne pour 2 cm de diamètre.
Couper le cordon ombilical
Couper le cordon ombilical
Publicité
Formé entre la quatrième et la huitième semaine de grossesse, le cordon ombilical est l'organe qui relie le placenta de la maman et l'abdomen du fœtus en assurant les échanges vitaux. Lorsque le bébé arrive à terme, la longueur du cordon peut atteindre 50 à 60 cm en moyenne pour 2 cm de diamètre.

Le cordon, cet inconnu

Deux artères et une veine passent à l'intérieur du cordon ombilical. Elles reposent dans la "gelée de Wharton". La veine apporte au fœtus du sang oxygéné, des anticorps, des nutriments (sels minéraux, acides aminés, glucose...) et des hormones. Le sang qui quitte le fœtus est, lui, composé de beaucoup de gaz carbonique. Il part vers le placenta par les deux artères afin d'être nettoyé.

Qu'est-ce qu'il se passe à l'accouchement ?

C'est au moment de la naissance que tout se transforme. Le fonctionnement du cordon ombilical se modifie : certains échanges sanguins sont interrompus et l'autonomie de certains organes se met en place. Le cordon ne sert plus à rien dès que bébé est né. En effet, votre enfant respire de l'air par la bouche, les échanges qui passaient par le cordon s'interrompent.

Couper le cordon

Comme le processus d'arrêt de l'irrigation n'est pas immédiat, on constate que, plus le cordon est coupé tard, plus le bilan hématologique des nouveaux-nés est bon. Couper le cordon plus tard permet à une plus grande quantité de sang de passer du placenta à l'enfant. Ce procédé était jusqu'à présent mis en doute par certains médecins qui pensaient que cela augmentait les risques de jaunisse ou de problèmes vasculaires.

Concrètement, la sage-femme place sur le cordon deux pinces espacées de 10 cm, dont la première est à environ deux centimètres de l'abdomen du bébé. Elle coupe au milieu des 10 cm ou demande au père de le faire. Cette tradition hautement symbolique est censée donner un rôle fondamental au père qui coupe le lien charnel unissant la maman à son bébé. Celui-ci devient en quelque sorte "autonome".

Les soins du cordon

Le bout de cordon ombilical qui reste sur l'abdomen de bébé est maintenu par une pince de Bar. Cette pince stérile est destinée à favoriser la cicatrisation. Selon les maternités, le cordon reste soit sous pansement, soit à l'air libre. Attention toutefois de bien plier le haut de la couche pour ne pas le coincer. On recommande de pulvériser un antiseptique dessus une fois par jour et de laisser sécher. Petit à petit, le bout de cordon va sécher, noircir et tomber. Par la suite, l'endroit où le cordon ombilical atteignait le ventre du fœtus se refermera et une cicatrice apparaîtra : le nombril (ou ombilic) ! Plus d'articles sur : #accouchement

Isabelle DAMIRON
Publié le 15-04-2013 à 13:23
Mis à jour le 25-10-2017 à 17:10
Auteur : Isabelle DAMIRON
2747 articles

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus