Congé paternité : plus de jours pour les papas de bébés prématurés

L'Assemblée nationale a voté à l'unanimité, dans la nuit du 26 au 27 octobre 2018, le prolongement du congé paternité pour les pères de bébés prématurés. On vous explique.
Bébés prématurés : un allongement du congé paternité
Bébés prématurés : un allongement du congé paternité

60 000 naissances par an en France. C'est le nombre de bébés qui naissent prématurément. Jusqu'à présent, les papas de ces nouveau-nés ne bénéficiaient que des 11 jours de congés paternité classiques. 

Cette durée des congés, trop courte, avait été critiquée, dans un rapport de l'Inspection générale des affaires sociales qui expliquait l'injustice de la situation pour les parents d'enfants prématurés et qui ont besoin de rester à l'hôpital dans un service de néonat. 

L'Assemblée nationale a décidé, dans la nuit de vendredi 26 octobre de suivre les recommandations de ce rapport. Les députés ont, à l'unanimité voté le principe de l'allongement des congés paternité le temps de l'hospitalisation des bébés.

Un congé supplémentaire pour tous les pères 

Si le principe est voté, la durée du congé n'est pas encore déterminée. Agnès Buzyn, la ministre de la santé explique : « Sa durée sera fixée par décret. Ce congé s'appliquera à tous les régimes de sécurité sociale afin d'assurer une stricte équité entre les assurés. Les modalités d'indemnisation seront les mêmes que celle du congé paternité actuel, c'est-à-dire un versement d'une indemnité journalière pour tous les salariés et les travailleurs indépendants et l'attribution d'une allocation de remplacement pour les exploitants agricoles ». 

Elle ajoute : « Cette disposition contribuera à la consolidation du lien entre le parent et l'enfant mais également à l'amélioration de la santé publique dans la mesure où elle permettra un meilleur accompagnement de l'enfant pendant son hospitalisation. Elle participera également au soutien de la mère de l'enfant pendant cette période critique ». 

On devrait avoir plus de précisions d'ici la fin décembre, moment de l'adoption de la loi de finance de la sécurité sociale, dans laquelle s'ancre cette mesure. 

Vous aimerez aussi

Un congé paternité de 2 à 3 semaines ?

Vers un congé paternité de 3 à 4 semaines

Un rapport de l'Inspection générale des affaires sociales, commandé par le Premier ministre, propose de...
Lire la suite

Pas de congé paternité obligatoire

Pas de congé paternité obligatoire

Interrogée sur France Inter ce matin, la secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les...
Lire la suite

Le congé paternité

Vers un congé paternité allongé en France ?

40 personnalités françaises se mobilisent pour un congé paternel allongé. Qu'en est-il aujourd'hui ?
Lire la suite

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.