Comment apprendre la politesse à un enfant ?

Bonjour. Merci. S'il vous plait. Au revoir. Ce sont des mots que tous les parents aimeraient que leurs enfants utilisent tout le temps. Mais pas si facile d'apprendre la politesse aux enfants. Nos conseils.
Mon enfant n'est pas poli que faire ?
Mon enfant n'est pas poli que faire ?

La politesse est un code social. Avoir un enfant poli rassure les parents parce qu'un enfant poli est un enfant socialement adapté dans la société dans laquelle il vit ; mais un enfant poli, permet aussi aux parents de montrer au monde qu'ils sont de bons parents. Soyons sincères les mamans, qui d'entre nous n'a jamais jugé une autre maman qui laissait, à la caisse du supermarché, son enfant lui répondre, et lui arracher un jouet des mains par exemple ? 

Un enfant répète ce qu'il voit ses parents faire

Un enfant n'est pas un perroquet. Ce n'est pas parce que vous lui demandez de dire « bonjour », « merci » ou « au revoir » qu'il le fera. Surtout que souvent on commence à apprendre la politesse à ses enfants autour de 24 mois, l'âge du terrible two ! 

En revanche, les enfants imitent leurs parents. Ainsi, s'ils vous voient, vous leurs modèles, dire systématiquement « bonjour » quand vous entrez quelque part, demander « s'il vous plait », quand vous voulez quelque chose, soyez sûrs que d'eux-mêmes, ils agiront spontanément comme vous. 

Être poli avec son enfant

Par ailleurs, essayez d'appliquer également les formules de politesse à votre enfant. Remerciez-le, dites « s'il te plait » ...Vous verrez ça fonctionne très bien ! 

Que faire si mon enfant n'est pas poli ? 

Chaque situation est différente, comme chaque enfant est différent.

Votre enfant peut être timide

Votre enfant peut être très timide et parler à des inconnus l'impressionne. Il court se cacher dans vos jambes, dès que vous lui demandez de dire merci à la boulangère ? C'est souvent un manque de confiance en soi. Si en tête à tête avec vous, il dit « merci » et les autres formules de politesse, tout va bien. 

Ne pas trop en demander

Si votre enfant dit « bonjour » c'est très bien. Il n'est pas nécessaire de le forcer à embrasser par exemple sa tante ou vos amis. C'est un geste qui doit venir de lui. Et ce n'est pas un signe d'impolitesse

L'encourager

Essayez, autant que faire se peut de ne pas vous fâcher quand votre enfant refuse de dire une formule de politesse. Il doit comprendre qu'il s'agit de codes, que l'on dit pour faire plaisir aux gens ; l'objectif n'est pas qu'il devienne poli par contrainte, en pensant que c'est une obligation. Vous pouvez l'encourager quand il est poli, ou lui expliquer calmement qu'il ne peut pas avoir son verre de jus s'il ne dit pas « s'il te plait »...

Que faire avec les enfants des autres ? 

Peut-on intervenir sur la politesse quand il ne s'agit pas de ses enfants ? Encore une fois, ça dépend de la situation. 

Si vous avez la garde d'un enfant pendant quelques heures, l'enfant d'une amie ou d'un membre de votre famille par exemple, vous pouvez bien sûr lui demander de dire « s'il te plait » ou « merci ». En revanche, évitez de le punir sans l'accord de ses parents. 

Si l'enfant que vous trouvez impoli est avec ses parents, ce n'est pas à vous d'intervenir. Ça risquerait de vexer les parents et de donner à l'enfant une mauvaise image d'eux. Les parents sont une figure d'autorité pour les enfants, un modèle. 

Et pas trop d'inquiétude, en général les enfants, même les plus récalcitrants finissent par être polis !  

Vous aimerez aussi

La moitié des élèves français refusent d'aller aux toilettes à l'école

Écoles : 1 enfant sur 2 se retient d'aller aux toilettes

Selon une enquête publiée par Essity, 50% des écoliers français préfèrent se retenir plutôt que d'aller aux...
Lire la suite

La fessée est un instrument de dressage pas d'éducation

Fessée : « les enfants sont les seules personnes, en France, que l'on a le droit de frapper »

Alors qu'une loi interdisant la fessée devrait être votée dans les semaines à venir, nous vous expliquons...
Lire la suite

Loi contre la fessée bientôt votée ?

Une loi contre la fessée débattue le 29 novembre

Le 29 novembre prochain, les députés vont débattre d'une loi contre la fessée. Ce n'est pas la première...
Lire la suite

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.