Choisir le bon lait pour son bébé

Le lait accompagne la croissance de votre enfant dà¨s sa naissance. C'est un ingrédient essentiel à  son développement psychomoteur. Lentement mais sûrement, il accompagne votre bébé vers une alimentation diversifiée.
Image d'illustration
Publicité
Le lait accompagne la croissance de votre enfant dès sa naissance. C'est un ingrédient essentiel à son développement psychomoteur. Lentement mais sûrement, il accompagne votre bébé vers une alimentation diversifiée.

Si l'allaitement est bien sûr idéal, de nombreuses alternatives existent : une vaste gamme de produits est à votre disposition. Mais pour bien choisir, vous devez respecter certaines étapes : l'âge de votre enfant est évidemment un critère essentiel. Mais pas seulement ! Il faut encore que votre bébé tolère le lait que vous lui donnez. Voici un petit guide pratique pour vous aider à choisir.

Quel lait pour bébé ?

Lait premier âge

Entre 0 et 6 mois, votre enfant a des besoins nutritionnels spécifiques : le lait premier âge est donc une alternative adaptée à l'allaitement maternel. C'est un lait de vache modifié conditionné en poudre. Il se dilue simplement dans l'eau. On l'utilise également au moment du sevrage. Ses principales caractéristiques :

- composition équilibrée pour votre bébé : peu de protéines, mais un apport supplémentaire en glucides et acides gras essentiels au développement cérébral ;
- il est enrichi en sels minéraux et vitamines.

A noter que le lait premier âge existe sous forme liquide : plus pratique, mais plus cher...

Laits premier âge spéciaux

Votre enfant tolère mal le lait premier âge « classique » : il souffre de reflux gastriques, allergies, problèmes intestinaux ? Pas d'inquiétude : entre 0 et 6 mois, les problèmes d'assimilation du lait sont très fréquents. En fonction des symptômes constatés, discutez avec votre pédiatre pour trouver le lait qui convient à votre bébé.

Parmi les laits spéciaux, on trouve notamment :

- lait anti-régurgitation (AR) : à utiliser en cas de reflux gastro-oesophagien ou de déglutition difficile. Les laits AR contiennent un élément épaississant (amidon) qui facilite son absorption. A utiliser modérément si votre bébé est sujet à la constipation ;

- lait « confort » : s'utilise en cas de régurgitation plus légère ;

- lait acidifié : En cas d'intolérance au lactose du lait de vache. Cette gêne se manifeste notamment par des problèmes intestinaux : coliques, ballonnements, constipations ;

- lait hypoallergénique (HA) : dit « lait de transition ». Il limite notamment les problèmes d'intolérance aux protéines de lait de vache chez votre enfant. Utilisé également pour le passage du lait maternel au lait industriel. A noter que ce lait peut être remboursé par la sécurité sociale, mais seulement sous certaines conditions ;

- lait appauvri en lactose : similaire au lait premier âge classique, mais adapté aux intolérances au lactose chez votre bébé (symptômes : coliques, diarrhées) ;

- le lait de soja : alternative au lait de vache en cas d'intolérance, mais à utiliser sur avis médical : si leur apport en protéine est comparable au lait de vache, les laits protéines de soja peuvent provoquer des allergies. Même chose pour le lait de chèvre, un autre produit de substitution ;

- autres laits végétaux : on les fabrique à partir d'oléagineux et de céréales. Dans les boutiques spécialisées, vous trouverez notamment les laits suivants : amande, châtaignes, noisettes, noix, quinoa, riz. Une de leurs caractéristiques : ils sont associés à la prévention des infections ORL. Demandez toujours conseil à votre pédiatre, ces laits ne couvrant pas 100% des besoins nutritionnels de votre bébé.

Plus d'articles sur : #alimentation
Publié le 08-07-2009 à 00:00
Mis à jour le 24-10-2012 à 14:14

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus