Après l'accouchement : quelle alimentation ?

Votre grossesse, puis votre accouchement vous ont non seulement épuisée, mais ont aussi épuisées toutes vos réserves ! Après la naissance, il faut donc surveiller votre alimentation : votre régime doit vous permettre de retrouver votre tonus, d'allaiter dans de bonnes conditions si vous l'avez choisi, et, éventuellement, de perdre quelques kilos rebelles...
Après l’accouchement : quelle alimentation ?
Après l’accouchement : quelle alimentation ?

Tout est-il permis ? Oui, mais dans les limites du raisonnable ! En moyenne, une femme qui vient d'accoucher a tendance à consommer, quotidiennement, entre 2550 et 2700 calories, soit 600 calories de plus qu'avant la grossesse. L'idée est de repasser progressivement à des apports énergétiques situés entre 1950 et 2100 calories par jour. Avant toute chose, il vous faut donc rééquilibrer votre assiette avant de penser "régime".

Toutefois, si vous allaitez, ne cherchez pas à réduire vos apports caloriques tout de suite : une alimentation carencée risque de compromettre votre lactation. Avant toute révision de votre régime alimentaire, attendez que votre allaitement soit bien en place (après 6 à 8 semaines).

Les vitamines

Vous devez "reconstituer votre stock" de vitamines qui a été très sollicité par votre bébé ! Attention : si beaucoup de vitamines se puisent dans une alimentation variée, certaines ne sont pas stockées par l'organisme (vitamines B et C) : il vous faudra donc en consommer quotidiennement. D'autres ne se trouvent pas dans notre assiette (vitamine D) : un complément vous sera alors prescrit au besoin.

Où trouver...

  • La vitamine A : dans les produits laitiers, les jaunes d'oeufs, les fruits et légumes jaunes et rouges
  • La vitamine B : dans le pain, les céréales, les viandes et poissons maigres, les œufs
  • La vitamine C : dans les agrumes, les légumes verts, les pommes de terre
  • La vitamine D : synthétisée par l'action du soleil sur l'organisme, elle ne se trouve pas facilement dans la nourriture. N'hésitez pas à consommer la supplémentation qui peut vous être prescrite, particulièrement si vous allaitez.
    Publié le 22-07-2011 à 00:00 | Mis à jour le 18-05-2018 à 21:06 | Rédacteur :
    Plus d'articles sur : #alimentation

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

L'introduction des aliments : les matières grasses

L'introduction des aliments : les matières grasses

Même si les graisses végétales (huile d'olive, tournesol, maïs) sont à privilégier par rapport aux graisses...
Lire la suite

Insolite : des Kinder surprise pour les petits américains !

Les États-unis, le royaume de la malbouffe et le paradis des gourmands ? Si l’on y trouve en vente les...
Lire la suite