Accouchement sous X : la polémique

Image d'illustration

Obliger les mères qui accouchent sous X à laisser des éléments de leur identité à destination de l'enfant à naître ? C'est la proposition que soutient la député UMP Brigitte Barèges, via une proposition de loi déposée lundi dernier.

Actuellement, l'accouchement sous X permet à toute femme d'accoucher de façon anonyme, en étant libre de déposer ou non certains éléments (nom et prénom, coordonnées, lettre, objets divers) auprès du Conseil national pour l'accès aux origines personnelles (CNAOP), un organisme créé en 2002 pour répondre aux demandes croissantes de "nés sous X" désireux d'en savoir plus sur leurs origines.

La proposition de loi de Brigitte Barrèges rendrait obligatoire le dépôt auprès du CNAOP de renseignements sur l'identité de la mère. Ce qui remettrait en question, selon les défenseurs de l'accouchement sous X, le principe même de cette pratique !

Ainsi, le Planning Familial craint une recrudescence des abandons, voire d'un retour aux "boîtes à bébé" tel qu'on le constate déjà en Belgique ou encore en Russie.

L'accouchement sous X dans le plus strict anonymat, tel qu'il se pratique en France depuis 1941, reste une disposition unique au monde. Dans les autres pays, l'accès aux informations de base sur la génitrice est systématique. Selon l'Institut national d'études démographiques (Ined), moins de 700 femmes ont accouché sous X en 2009.

Que pensez-vous de cette pratique ? Êtes-vous pour ou contre la levée du secret des origines ?

En savoir plus :

 L'accouchement sous X

Publié le 07-12-2011 à 00:00 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #accouchement

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Sordide : elle devient grand-mère à 27 ans…

Le problème des grossesses précoces est très préoccupant en Angleterre, où il mène à des situations aussi...
Lire la suite

Gros plan sur : la perte des eaux

Gros plan sur : la perte des eaux

"Ploc !" : c'est ce petit bruit, décrit par de nombreuses femmes, et suivi d'un écoulement de...
Lire la suite

Sauvée par un sac à sandwich !

Sauvée par un sac à sandwich !

Après la boîte isotherme et le plastique à bulles, encore un nouveau moyen inattendu et efficace de sauver...
Lire la suite