Une petite fille de 3 ans oubliée pendant 4h dans un car scolaire

Une petite fille de 3 ans a été oubliée par le chauffeur de bus dans un car scolaire en Dordogne. C'est sa grande sœur qui a donné l'alerte.
Une petite fille de 3 ans oubliée pendant 4h dans un car scolaire
Une petite fille de 3 ans oubliée pendant 4h dans un car scolaire

Mardi 13 mars. Comme tous les matins Lilou 3 ans et sa sœur Lana, 9 ans prennent le car pour aller à l'école. Et comme tous les midis, Lana qui est à l'école primaire, cherche sa petite sœur pour lui faire un bisou.

Seulement, la fillette ne trouve pas sa sœur. Inquiète, elle en parle aux personnels. 

La petite Lilou retrouvée endormie dans le bus

L'école appelle alors la compagnie de bus. Le chauffeur du bus est alors prié de retourner au dépôt pour vérifier son bus d'une quinzaine de places.

C'est là qu'il a découvert la petite Lilou, endormie, encore attachée. Elle a été oubliée.  Mickaël, le papa des deux petites filles explique à France Bleu Périgord : « Lilou nous a raconté qu'elle avait beaucoup pleuré et qu'elle s'était endormie (...). Elle n'a pas eu conscience du temps. Quand elle s'est réveillée elle était toute seule ». 

Des parents en colère

Les parents de Lana et Lilou sont, on les comprend, très en colère : « il n'y a pas eu d'appel de l'école. Je ne trouve pas ça normal ». Ils demandent que des sanctions soient prises contre la compagnie de bus. C'est chose faite, puisque le chauffeur a présenté sa démission, ce mercredi 14 mars. Il a reconnu avoir fait une faute. 

Il déclare cependant ne pas être le seul responsable : « quand j'arrive à l'école, j'ai une liste sur laquelle sont marqués les noms de tous les enfants. Je la donne à une personne qui est en charge de faire l'appel. Cela n'a pas été fait ». 

Les parents de Lilou ont également, de leur côté, pointé du doigt, le fait qu'aucun surveillant ne surveille les enfants dans le car. Mais, comme le raconte Mickaël, « on nous a répondu que la législation ne l'impose pas car il y a des primaires dans le car et qu'ils peuvent surveiller les petits ».

Une réunion est prévue entre la compagnie de bus, la mairie et l'inspection académique. Espérons qu'une solution soit trouvée pour que les enfants soient sous bonne garde entre leurs maisons et l'école. 


Publié le 14-03-2018 à 16:59 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #ecole#enfant#bus

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

L'enseignement des langues étrangères à l'école

L'enseignement des langues : comment ça se passe?

Do you speak english ? C'est peut-être la question que va vous poser votre enfant pendant son année de...
Lire la suite

Violences scolaires : et si la solution était chez les bébés ?

Une avocate canadienne a lancé un programme original au sein d’écoles primaires de Toronto. C’est un...
Lire la suite

Les évaluations et les notes

Les évaluations et les notes

Tout au long de sa scolarité, votre enfant se verra régulièrement évalué et noté par ses professeurs. C'est...
Lire la suite