Les maths font mal au cerveau !

Être phobique des mathématiques c’est tout à fait possible : des chercheurs de Chicago viennent de le prouver.
Image d'illustration



Un problème de mathématiques qui déclenche une crise d’anxiété, voire une phobie, cela ne relève pas du fantasme, bien au contraire ! Cette anxiété s’apparente même pour le cerveau à une véritable douleur physique... Pour arriver à ces conclusions, des chercheurs de l’université de Chicago ont soumis des personnes que les maths rebutent à une batterie de tests neurologiques.

Une anticipation douloureuse

Il s’avère que ce ne sont pas les exercices eux-mêmes qui causent cette réaction, mais la simple idée de faire des maths... Les chercheurs ont constaté que les parties du cerveau généralement sensibles à la douleur s’activaient lorsque les sujets se préparaient à entrer dans un cours de maths, mais pas pendant l’exercice. Ces scientifiques conseillent donc aux allergiques aux maths de traiter ce trouble comme une phobie. Un étudiant s’apprêtant à passer un examen pourrait, par exemple, mettre par écrit ses angoisses au préalable pour diminuer son stress...

Publié le 09-11-2012 à 15:53 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #ecole

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Les bobos à l’école : les maladies de la collectivité

Les bobos à l'école : les maladies de la collectivité

A l'école, votre enfant apprend à vivre, à grandir, et surtout à partager, tout partager... Mais on se...
Lire la suite

Initier votre enfant aux chiffres et au calcul

Initier votre enfant aux chiffres et au calcul

Un, deux, trois, douze... Voici ce que répète votre enfant bien consciencieusement depuis quelques...
Lire la suite

Agressivité, violence, gros mots : gérer les mauvais comportements rapportés de

Agressivité, violence, gros mots : gérer les mauvais comportements rapportés de l'école

Face aux mauvais comportements rapportés de l'école, comment réagir ?
Lire la suite