Un enfant meurt après avoir mangé une crêpe : une information judiciaire pour homicide involontaire ouverte

Le 29 mars dernier, le petit Jahden, 6 ans est mort après avoir mangé une crêpe lors du carnaval de son école. Il était allergique au lait de vache. Le parquet de Villefranche-sur-Saône vient d'ouvrir une information judiciaire.
Un petit garçon de 6 ans, allergique au lait, meurt en mangeant une crêpe
Un petit garçon de 6 ans, allergique au lait, meurt en mangeant une crêpe

Jahden avait 6 ans. Le 29 mars dernier, avec ses camarades de classe il fêtait le carnaval dans son école de Limas, dans le Rhône. Pour le goûter des enfants, l'école avait confectionné des crêpes. Allergique au lait de vache, le petit garçon mangeait habituellement des crêpes à l'eau.

Mais, ce 29 mars, il mange 3 crêpes faites avec du lait, proposées par le personnel de l'école. 

Très vite il se sent mal. Quand ses parents vont le chercher à l'école, ils constatent qu'il est « déjà en détresse respiratoire ». Le petit garçon décède quelques temps plus tard. 

Pour le père de l'enfant, interrogé par franceinfo, pas de doute, la mort de son enfant incombe à la maîtresse : « Ils sont tous au courant pour l'allergie au lait de vache et ce qu'il faut faire en cas d'urgence. (...) C'est pire qu'une erreur. Donner quelque chose à quelqu'un en sachant que ça pourrait lui faire du mal, pour une maîtresse d'école ça n'est pas logique. Il y a un manque de jugeotte », ajoute le père du petit garçon.

L'autopsie confirme la cause de la mort. Le petit garçon a fait un choc anaphylactique.

Une information judiciaire ouverte

La justice s'est saisie rapidement de l'affaire. Quelques jours après la mort de l'enfant le procureur déclare que « c'est la maîtresse qui a proposé la crête à l'enfant » alors que « son régime alimentaire était connu ». 

Selon France info, vendredi 6 avril une information judiciaire pour « homicide involontaire par imprudence, négligence ou manquement à une obligation de sécurité » a été ouverte par le parquet de Villefranche-sur-Saône. 

La maîtresse, qui avait déjà été entendue une première fois a été convoquée à nouveau ce 6 avril. Elle est ressortie libre, mais sera à nouveau convoquée « ultérieurement ».

Publié le 09-04-2018 à 14:46 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #actu#allergie

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Une photo d’accouchement censurée par Facebook et Instagram

Une photo d'accouchement censurée par Facebook et Instagram

Une photographe belge a diffusé sur Facebook et Instagram des photos qu'elle a pris pendant un accouchement...
Lire la suite

Les compétences en lecture des élèves de primaire en baisse constante

Les compétences en lecture des élèves de primaire en baisse constante

L'étude internationale Pirls est réalisée tous les 5 ans dans 50 pays depuis 2001 auprès d'élève en CM1. La...
Lire la suite

[PHOTO] Cette petite fille a été élue "plus belle petite fille du monde"

[PHOTO] Cette petite fille a été élue "plus belle petite fille du monde"

Une petite fille russe de 6 ans a été élue par des internautes plus belle petite fille du monde. Il faut...
Lire la suite