Payer les femmes pour qu'elles allaitent, une solution ?

Si on donnait de l'argent aux jeunes mères, elles seraient plus nombreuses à allaiter, et le ferait pendant plus longtemps. C'est que vient de démontrer une étude anglaise. On vous explique.
Payer les femmes pour qu'elles allaitent, une solution ?
Payer les femmes pour qu'elles allaitent, une solution ?

Payer les jeunes mamans pour allaiter. C'est la proposition qu'ont fait des scientifiques anglais à 10 000 jeunes femmes. Les mamans participant à l'étude ont reçu 136 euros pour allaiter deux jours leur bébé 10 jours puis 6 semaines après la naissance. Les mamans continuaient à recevoir de l'argent sous forme de carte cadeau si elles continuaient à allaiter jusqu'au 6 mois du bébé. 

Résultat : ça fonctionne ! Les chercheurs ont constaté une hausse de presque 6% de l'allaitement dans les régions du Royaume-Uni où ont eu lieu l'étude. 

Rémunérer l'allaitement : « une bonne façon de rester motivée »

Les mamans ayant participé à ce test ont partagé leur avis « L'allaitement est difficile au début. Le programme est une très bonne façon de continuer, de rester motivée au lieu de laisser tomber et de donner le biberon », raconte Fiona Sutcliffe une des jeunes femmes concernées.

 Anahi Wheeldon, une sage-femme ayant suivi les mamans pendant le test déclare que le paiement contre allaitement « a incité les mamans et leur a donné une certaine reconnaissance (...). Le programme a vraiment aidé à changer la culture et l'attitude envers l'allaitement maternel ». 

Des taux d'allaitement bas 

Le Royaume-Uni possède un des taux d'allaitement les plus bas d'Europe. La France fait également partie des mauvais élèves. Si 70% des nouvelles mamans font la tétée d'accueil à la maternité, elles ne sont plus que 19% à allaiter 6 mois après. Ce pourcentage est de 35% au Portugal et monte jusqu'à 70% en Suède.

A l'échelle mondiale, 40% des femmes allaitement exclusivement leur bébé. 

Les bienfaits de l'allaitement

Tout d'abord, il convient de répéter que l'allaitement est un choix et ne doit, en aucun cas être vu comme une obligation. L'OMS conseille un allaitement jusqu'au 6 mois du bébé, considérant qu'il s'agit d'un « des moyens les plus efficaces de préserver la santé et d'assurer la survie de l'enfant ».


Vous aimerez aussi

Un contraceptif masculin pour 2017 ?

Depuis le temps que l’idée circule…Le Vasalgel sera-t-il enfin le premier vrai contraceptif pour homme ?
Lire la suite

Faire un enfant : se poser les bonnes questions

Faire un enfant : se poser les bonnes questions

La vie après un enfant n'est plus jamais la même... Aussi, quoi de plus normal que d'avoir des...
Lire la suite

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus