Un donneur de sperme transmet involontairement une maladie génétique

Un donneur de sperme danois a transmis une maladie génétique rare à au moins cinq enfants. Les autorités danoises ont renforcé la législation en matière de don de sperme…
Image d'illustration



Fin septembre, la banque de sperme danoise Nordisk Cryobank s’est retrouvée confrontée à un scandale sanitaire : un donneur de sperme déclaré sain a transmis à cinq enfants une maladie génétique rare jugée potentiellement handicapante. La neurofibromatose de type I, appelée aussi maladie de Recklinghausen, occasionne des tâches beiges sur la peau et des tumeurs situées le long des nerfs. Ses manifestations et leurs gravités peuvent être très variables d’un sujet à l’autre. Cette maladie est particulièrement difficile à déceler du fait de la grande taille du gène qui la porte et nécessite souvent un second test.

Législation renforcée

Ce cas a conduit le gouvernement danois a modifié la législation en matière de don de sperme dès ce mois-ci : un donneur ne pourra intervenir que pour douze fécondations maximum, et toute suspicion de transmission d'une maladie génétique mettra un terme à l'utilisation de son sperme.

Publié le 09-10-2012 à 16:48 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #enviedebebe

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Au secours, je n'ai pas envie de bébé !

Au secours, je n'ai pas envie de bébé !

Difficile d'affirmer son non-désir d'enfant dans une société où grossesse et maternité sont encensées par...
Lire la suite

Fertilité et TV ne font pas bon ménage…

Mauvaise nouvelle pour les accros au petit écran : passer de nombreuses heures devant la TV...
Lire la suite

Les fausses couches spontanées à répétition

Les fausses couches spontanées à répétition

On parle de fausses couches à répétition après trois avortements spontanés de suite. En France, 1 % à 3 %...
Lire la suite