Poux : choisir le bon traitement !

Cela paraît étrange, et pourtant : face à des invasions de poux récalcitrants à tout traitement classique, certains parents optent pour des solutions radicales, mais aussi dangereuses...
Traitement des poux
Traitement des poux

Attention aux mauvaises pratiques

Les cheveux de vos enfants n'ont rien à voir avec les poils de Médor ! Plusieurs signalements ont été faits auprès de l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) par des médecins qui se sont retrouvés face à des petits patients dont les poux avaient été traités à l'aide de produits vétérinaires... Une pratique potentiellement dangereuse !

Les poux nous font parfois perdre patience : face à des infestations répétées de parasites de plus en plus résistants, certains parents n'hésitent en effet plus à recourir aux traitements insecticides et antiparasitaires de leurs animaux domestiques sur leurs enfants. L'Anses tire la sonnette d'alarme : si ces produits sont bien toléré par les animaux, il n'en va pas forcément de même pour les humains !

Notre seuil de tolérance aux molécules utilisées dans ces médicaments vétérinaires est différent de celui des animaux ; et si les humains qui administrent ces traitements à leurs chiens et chats ne courent pas de risques, il peut en revanche être dangereux de les utiliser directement sur la tête de nos bouts de chou...

Les antiparasitaires vétérinaires et les traitements contre les poux de l'humain ne reçoivent pas les même autorisations de mise sur le marché (AMM) : ce n'est pas pour rien ! L'Anses rappelle que même si aucune donnée n'est disponible à propos de la toxicité potentielle des produits pour animaux, mieux vaut miser sur la sécurité en n'utilisant que des traitements anti-poux formulés pour les enfants. Et en cas de récidives multiples, consulter un médecin ou un dermatologue.

Source : topsante.com

Publié le 17-12-2014 à 00:00 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Les ronflements de fin de grossesse, source de risques

Les ronflements de la future maman apparaissant en fin de grossesse pourraient représenter un risque pour...
Lire la suite

Les bobos quotidiens : trop dodu, trop maigrichon,  les problèmes de poids

Les bobos quotidiens : trop dodu, trop maigrichon, les problèmes de poids

De nombreux facteurs interviennent dans la prise de poids de votre enfant, en particulier dans la période...
Lire la suite

Mortinatalité, santé des mères et des nouveaux-nés : un signal d'alarme

Mortinatalité, santé des mères et des nouveaux-nés : un signal d'alarme

En publiant une série d'études internationales sur ces thèmes, la revue scientifique The Lancet espère...
Lire la suite