L’allergie au lait de vache sous-diagnostiquée ?

La fondation Allergy UK alerte les pouvoirs publics en Grande-Bretagne : les allergies au lait de vache serait trop souvent ignorées par les médecins…
Image d'illustration

Eczéma, vomissements, douleurs abdominales : des symptômes qui ne sont plus bénins lorsqu’ils se produisent systématiquement après les repas à dominante lactée des tout petits ! Pourtant, selon Allergy UK, une fondation qui se charge d’informer et de venir en aide aux familles touchées par les allergies, les médecins évacuent trop souvent ces signes en les qualifiant de sans gravité…

Moyennant quoi, des milliers d’enfants en Angleterre continuent de souffrir, et ce, qu’ils soient allaités au sein ou non ! Car une allergie au lait de vache peut tout à fait toucher un bébé allaité dont la mère consomme des produits laitiers…Interrogés, les médecins se montrent, en réalité, très mal informés des symptômes et de la fréquence de l’allergie au lait de vache.

Ainsi, ils estiment spontanément la part de bébés britanniques atteints par cette pathologie : 10 000 par an, alors qu’elle serait en réalité plus proche des 20 à 35 000 ! 1 bébé sur 3 concerné par une allergie non diagnostiqué échoue aux urgences. Le Daily Mail raconte le cas de Callum, un enfant de 16 mois, qui n’a été diagnostiqué qu’au bout d’une cinquantaine de visites médicales !

Côté médecins, on se réfugie derrière l’argument de la difficulté de détecter une allergie au lait de vache : "Il peut être difficile de confirmer un diagnostic d’allergie car les symptômes peuvent être causés par d’autres facteurs.". Un médecin britannique confie même au quotidien que pour certains professionnels, "il n’est toujours pas certain que [cette allergie] existe réellement"… Bref, un gros travail d’information et de sensibilisation est encore à fournir !

Source : dailymail.co.uk

Publié le 15-09-2014 à 10:45 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Attention aux sabots en plastique !

Attention aux sabots en plastique !

Une etude allemande réalisée dans le cadre d’un reportage pour la chaîne WDR pointe du doigt les sabots en...
Lire la suite

Rentrée : 3 conseils santé de l’INPES

L’Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (INPES) profite de la rentrée scolaire pour...
Lire la suite