Parents : prudence sur la route de l’école !

Et on ne parle pas de prudence au volant : selon une enquête OpinionWay – Assureurs Prévention, la plupart des parents sont imprudents… A pied !
Image d'illustration



Que l’école soit à deux pas ou que ce soit l’occasion d’une petite balade, ce n’est pas parce que vous emmenez votre enfant à pied qu’il ne faut pas faire attention… Cette enquête a le mérite de montrer que ce ne sont pas seulement les automobilistes qui peuvent être imprudents !

Ainsi, 73% des parents piétons admettent avoir déjà eu des comportements à risque avec leurs enfants sur le chemin de l’école : traverser hors du passage piéton (40%), téléphoner en marchant (32%), marcher sur la chaussée plutôt que sur le trottoir (24%), traverser alors que le feu voitures est au vert (18%), voire… plusieurs de ces comportements à la fois !

Les parents se justifient notamment par le manque de temps, le fait qu’ils peuvent recevoir des appels importants en provenance de leur travail ou encore le mauvais stationnement des voitures qui les empêcheraient d’emprunter le trottoir. Difficile de connaître la part de vérité et celle de mauvaise foi !

Dommage de gâcher ce petit moment que l’on peut rendre privilégié ! D’autant plus que les enfants apprennent par l’exemple : le trajet de l’école à pieds devrait être l’occasion de leur montrer les bons gestes et de leur enseigner la prudence dans la rue…

Publié le 02-09-2013 à 08:28 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #ecole

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Comportement, nos solutions : il mord, il tape… à l'école

Comportement, nos solutions : il mord, il tape... à l'école

Si la direction et la maîtresse sont responsables du comportement de l'enfant à l'intérieur des murs de...
Lire la suite

A 6 ans, il sauve la vie d’un camarade !

Mason, écolier américain de 6 ans atteint de trisomie 21, est devenu le héros de sa ville !
Lire la suite

Des parents se voient refuser des heures d’AVS pour leur fils trisomique

Des parents se voient refuser des heures d'AVS pour leur fils trisomique

Les parents de Léo, un petit garçon de 3 ans et demi, témoignent au micro de France Bleue Normandie. Des...
Lire la suite