MSN : 2 mois d'allaitement pour réduire les risques

Allaiter bébé pendant 2,5 mois permettrait de réduire considérablement les risques de survenue d'une mort subite du nourrisson (MSN)... Encore un bénéfice à mettre au crédit de l'allaitement maternel !
Allaiter durant deux mois réduirait les risques de MSN
Allaiter durant deux mois réduirait les risques de MSN

Il s'agit du résultat de la synthèse de plusieurs grandes études internationales, menée par une équipe de l'Université de Virginie (États-Unis), et concernant en tout 2 259 cas de MSN contre 6 894 bébés en pleine santé. Il apparaît que les enfants allaités le plus longtemps sont ceux qui présentent le moins de risques de survenue du syndrome de mort subite. Un effet protecteur qui n'est pas présent chez les bébés peu ou pas allaités.

Mais les résultats de cette analyse ne se contentent pas d'opposer allaitement au sein et au biberon : ils révèlent en effet que l'allaitement « protecteur », d'une durée moyenne de deux mois, peut être exclusif... Ou non ! Un nourrisson soumis à un allaitement mixte (lait maternel + lait industriel) bénéficie des bienfaits tout autant que celui allaité exclusivement.

L'effet positif du lait maternel sur le système immunitaire, reconnu de longue date, pourrait en partie expliquer ce résultat, selon les scientifiques ; il pourrait aussi influencer les cycles du sommeil du tout petit, le tout pouvant contribuer à éviter la MSN. C'est une nouvelle fois l'occasion de rappeler combien l'allaitement maternel est bénéfique à bébé !

 

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Ma relactation

Ma relactation

Allaiter, arrêter, puis reprendre l'allaitement ? Cela s'appelle la relactation et c'est possible,...
Lire la suite

Pourquoi  allaiter : le besoin de succion

Pourquoi allaiter : le besoin de succion

Le besoin de succion chez le nourrisson obéit à deux principes : s'alimenter et se rassurer. Quel que...
Lire la suite

L'allaitement protégerait de l'obésité infantile

Bébé allaité, moins de risques d'obésité

L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) confirme les résultats de multiples études démontrant l'un des...
Lire la suite