Mortinatalité, santé des mères et des nouveaux-nés : un signal d'alarme

En publiant une série d'études internationales sur ces thèmes, la revue scientifique The Lancet espère attirer l'attention des pays sur les progrès à réaliser en matière de santé périnatale.
Mortinatalité, santé des mères et des nouveaux-nés : un signal d'alarme
Mortinatalité, santé des mères et des nouveaux-nés : un signal d'alarme

DES CHIFFRES ALARMANTS

5,5 millions de bébés morts-nés dans le monde chaque année : c'est beaucoup trop! Pire encore : aucune statistique officielle n'existe véritablement sur ces naissances, et ce, quel que soit le niveau de développement des pays concernés. C'est comme si ces enfants partis trop tôt n'avaient jamais officiellement existés...

Une situation inacceptable selon The Lancet, qui lance l'opération "Who has been caring for the baby?" ("Qui s'occupe des bébés?"), une série d'études à propos de la mortinatalité, de la santé des mères et de celle des nouveaux-nés. A l'appui, des chiffres parfois accablants qui prouvent que peu de progrès ont été réalisés de par le monde depuis la dernière opération similaire lancée par la revue il y a 10 ans.

En France, par exemple, la mortalité néonatale en 2012 concerne 2,3 naissances sur 1 000. C'est beaucoup, mais moins qu'aux Etats-unis où la mortinatalité concerne 4,1 naissances pour 1 000! La diminution de ce taux reste beaucoup trop lente selon les chercheurs, tout comme le taux de survie des nouveaux-nés met du temps à augmenter. Il en va de même pour la mortalité maternelle.

Comment remédier à cette situation? Les spécialistes insistent sur des actions simples qui pourraient bien épargner plusieurs millions de vies d'ici 2025, à condition de les mettre en place ! Par exemple, renforcer la formation des professionnels de la petite enfance, allouer davantage de budget à la santé périnatale, renforcer l'accès aux soins... Des mesures de bon sens, afin que cessent les drames.


Source : santelog.com

Publié le 22-05-2014 à 16:11 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Grossesse : arrêter de fumer, ça rapporte !

Grossesse : arrêter de fumer, ça rapporte !

Grossesse : arrêter de fumer, ça rapporte !
Lire la suite

Antidépresseurs pendant la grossesse : pas forcément nocifs

Prendre des antidépresseurs pendant la grossesse n’accroît pas le risque d’enfants mort-nés, selon une...
Lire la suite