Mortalité infantile : 75 pays particulièrement concernés

Image d'illustration

La mortalité infantile dans le monde a baissé de façon spectaculaire dans de nombreux pays entre 1990 et 2011 ; bonne nouvelle ! Toutefois, il ne faut pas relâcher les efforts de prévention, selon le groupe d'examen indépendant d'experts de la santé de la femme et de l'enfant (iERG) de l’ONU. En effet, 75 pays concentrent pas moins de 98% de la mortalité infantile mondiale!

On recense aujourd’hui 7,2 millions de décès d’enfants de moins de 5 ans dans le monde, contre 11,6 millions en 1990. 3,07 millions de ces décès concernent la période néonatale : les effets de la prématurité sont les premiers facteurs de cette mortalité très précoce, suivis des complications au moment de l’accouchement. Au global, ce sont la pneumonie, les maladies diarrhéiques et le paludisme qui tuent le plus d’enfants de moins 5 ans.

Le rapport pointe quelques succès : ainsi, des progrès notables sont enregistrés en Chine, en Égypte et au Pérou, ainsi qu’en Afghanistan ou encore à Madagascar. Mais la situation s’est dégradée en Azerbaïdjan, en Haïti ou au Burkina-Faso…A noter : l’Afrique sub-saharienne est particulièrement touchée par la mortalité maternelle, notamment en raison d’avortments pratiqués dans de mauvaises conditions.

Publié le 27-09-2012 à 11:07 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Semaine 20 d'aménorrhée (18e semaine de grossesse)

Semaine 20 d'aménorrhée (18e semaine de grossesse)

Semaine 20 d'aménorrhée (18e semaine de grossesse)
Lire la suite

Santé 0-6 mois : sa santé au quotidien

Santé 0-6 mois : sa santé au quotidien

Bébé rencontre le médécin durant sa petite enfance ?  Découvrez les différents médécins, les dates...
Lire la suite