Mon allaitement : un sentiment d'échec (Page 2)

Pour Axelle, l'allaitement reste un souvenir douloureux : entre les difficultés de sa fille à prendre le sein et ses propres angoisses, l'aventure a tourné court...
Mon allaitement : un sentiment d'échec
Mon allaitement : un sentiment d'échec

Ouf, me voilà soulagée ! Je les utilise à chaque tétée. Finalement, la veille de la sortie, on me dit qu'elle a perdu trop de poids et que si elle n'a pas repris le matin de la sortie, on ne sortait pas. Cela faisait déjà 5 jours qu on était là ! Finalement, reprise du poids pour la pépette, qui a tété toute la journée grâce aux fameux bouts de seins !

Retour à la maison : la galère continue. Déjà, on était au mois de mars, alors donner le sein en public avec les bouts de seins, les vestes, les pulls, pas facile... Du coup, les sorties étaient très courtes, et puis ma fille ne faisait que des petites tétées, elle restait donc des heures au sein et je ne savais jamais si elle avait assez mangé ou pas. Les angoisses ont commencé : pleure-t-elle parce qu'elle a encore faim ou pour autre chose ? Combien de temps cela doit-il durer ? Est ce qu'il faut que je la réveille ? Etc.....

En plus, tout le monde y va de son conseil : et moi je me suis retrouvée complètement paumée. Au final, au bout d'un mois et demi, j'ai fini par tirer mon lait, et là j'étais rassurée de voir les quantités qu'elle prenait. Mais dès que je recommençais les tétées, les angoisses revenaient, du coup les moments d'allaitement devenaient des instants de stress pour moi, et je me disais que mon bébé devait forcément le ressentir ! J'ai donc décidé d'arrêter l'allaitement au bout de 2 mois, et en effet, j'étais beaucoup plus sereine, car je savais ce que ma fille avait mangé. Mais voilà, j'ai vécu cela comme un échec : j'avais l'impression de ne plus servir à rien, puisque je n'étais plus cette fameuse mère nourricière...

Cela a été très difficile à surmonter, et il reste comme une douleur au fond de moi. Aujourd'hui je suis enceinte du 2e et je ne sais pas encore ce que je vais faire, mais je ne pense pas l'allaiter, car j ai trop peur de revivre ces moments de stress et d'angoisse. En fait je ne me fixe rien, et je verrais bien sur l'instant.

Envie de nous raconter votre accouchement ou votre expérience de maman ? Témoignez vous aussi sur Etreenceinte.com ! Envoyez-nous un email avec votre récit, accompagné d'une photo, à l'adresse webmaster@etreenceinte.com. Retrouvez aussi nos appels à témoignages sur notre page Facebook !

Publié le 22-02-2013 à 14:25 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #alimentation

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Apprendre en cuisinant !

Apprendre en cuisinant !

Et si son plat préféré lui donnait le goût des maths ? Si votre enfant aime vous aider à cuisiner,...
Lire la suite

Grossesse : un cas de Pica extrême !

Le Pica, vous connaissez ? Ce trouble alimentaire que développent certaines femmes enceintes, comme...
Lire la suite

Détester les légumes verts, c’est dans les gènes ?

Le saviez-vous ? Vos enfants ne font pas forcément un caprice lorsqu’ils rechignent devant leur...
Lire la suite