Mamans fusionnelles, faut-il couper le cordon ?

Vous ne pouvez pas passer 1 minute loin de votre enfant ? C'est pour vous inimaginable de le faire garder par quelqu'un d'autre que vous ? Vous avez besoin de le sentir, de l'embrasser tout le temps ? Pas de doute, vous êtes une maman fusionnelle. Mais est-ce grave et faut-il couper le cordon ?
Mamans fusionnelles, faut-il couper le cordon ?
Mamans fusionnelles, faut-il couper le cordon ?

Comment savoir si vous êtes une maman fusionnelle ? 

On dit souvent des mamans fusionnelles, qu'elles n'ont pas « couper le cordon ». Cette expression imagée reflète assez bien ce que décrivent les mamans qui vivent une relation fusionnelle avec leurs enfants. 

Cette notion de maman fusionnelle n'a pas de sens lorsqu'on parle d'un nouveau-né. En effet, un bébé qui vient de naître a besoin de sa maman tout le temps. C'est donc normal que votre attention tout entière soit tournée vers votre bébé. 

Mais quand votre bébé grandit, si vous ne pouvez pas passer une minute sans lui, que vous ne laissez que peu de place au papa, que vous arrêtez de sortir et de voir vos amis parce que laisser votre enfant vous parait insurmontable, que vous n'êtes pas certaine de vouloir un 2e enfant parce que vous vous dites que vous ne serez jamais capable d'aimer un deuxième bébé autant que le 1er, vous êtes certainement une maman fusion ! 

Mais c'est grave ? 

Non, dans la limite du raisonnable. Les spécialistes de l'enfance expliquent qu'une relation fusionnelle peut devenir dangereuse pour l'autonomie de l'enfant si elle dure au-delà des 7 ans de votre bout de chou. 

Quels sont les limites d'une relation fusionnelle ? 

Etre dans une relation exclusive à son enfant peut avoir, sinon des risques, du moins des désagréments. 

Pour votre couple d'abord. Si vous êtes une mère, vous êtes également une femme. Certaines mamans fusionnelles dorment avec leurs bébés. Cela peut avoir une incidence sur votre vie de couple. 

De plus, vous êtes 2 pour faire un bébé. Intégrer le papa dans l'éducation de votre bébé est important.

Pour votre vie sociale ensuite. Certaines mamans racontent qu'elles ne sortent quasiment plus de chez elle, parce qu'elles refusent de rater le coucher de Bébé par exemple. Or l'isolement peut avoir des conséquences à plus long terme.

De plus, avoir des loisirs et une vie sociale sont un bon exemple pour votre bébé pour qui vous êtes un modèle. Lui montrer que le monde est source d'inspiration lui permet de devenir un petit être curieux. 

Enfin, certaines mamans s'épuisent physiquement. S'occuper à plein temps d'un bébé, sans demander d'aide à personne peut vous mener à une grande fatigue.

Comment faire pour couper (un peu) le cordon ? 

Si votre conjoint vous a reproché votre attitude trop exclusive avec votre enfant, et/ou que vous avez envie d'être moins fusionnelle, n'hésitez pas à y aller étape par étape.

Commencez, par exemple, par faire des activités à 3. Jouez tous les 3 ensemble, faites des ballades, bref, laissez de la place à votre conjoint pour qu'il investisse totalement son rôle de papa. 

Essayez de laisser ensuite votre bébé, à votre conjoint, à ses grand-parents, à une amie, etc. Commencez par un temps court. Et prenez du temps pour vous. Ne faites pas une activité en lien avec Bébé, mais pour vous toute seule : lisez, faites du shopping, un massage, du sport, allez au cinéma...bref, ce qui vous fait plaisir ! 

Et pas d'inquiétude, mamans fusionnelles, vous verrez, d'elle-même la relation avec votre enfant se normalise petit à petit. Parfois, la phase du « terrible two », la crise d'opposition des 2 ans de Bébé peut couper court à la fusion maman-bébé. 

D'autres étapes, la reprise du travail, l'entrée à l'école maternelle sont aussi des façons naturelles de diminuer la fusion...Et si vraiment c'est trop dur et que vous gardez votre bébé avec vous, dites-vous qu'à 6 ans, vous n'aurez plus le choix, votre bout de chou ira à l'école ! 

Courage les mamans ! 

Publié le 08-03-2018 à 18:28 | Mis à jour le 18-05-2018 à 22:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #mamans#bebe

Vous aimerez aussi

Une maman défend son choix de n'avoir qu'un seul enfant

Enfant unique : une maman réclame le droit de n'avoir qu'un seul enfant

[HUMEUR] Avoir un enfant peut rendre très heureux. Ne pas en avoir également. Et ce n'est pas parce qu'on...
Lire la suite

Noel 2018 : Nos cadeaux coup de cœur pour les 0-3 ans

Noel 2018 : Nos cadeaux coup de cœur pour les 0-3 ans

Vous voulez gâter vos bébés pour Noël ? Voici une sélection de cadeaux de Noël fabriqués en France et...
Lire la suite

Peut-on appeler son bébé "Griezmann Mbappé"?

Des parents appellent leur enfant Griezmann Mbappé...

Il y a quelques mois, pour la deuxième fois de son histoire, la France a remporté la Coupe du monde de...
Lire la suite

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.