Attention à la fusion !

Vous avez porté votre enfant pendant 9 mois, puis ont suivies les longues semaines de congé maternité, voire de congé parental... A l'heure de retourner travailler ou de vous séparer de lui, cela vous semble insurmontable et vous angoisse terriblement !
Attention à la fusion !
Attention à la fusion !
Publicité

Vous avez porté votre enfant pendant 9 mois, puis ont suivies les longues semaines de congé maternité, voire de congé parental... A l'heure de retourner travailler ou de vous séparer de lui, cela vous semble insurmontable et vous angoisse terriblement !


Pendant les premiers mois, le bébé n'a pas conscience de son propre corps : il vit en symbiose totale avec sa mère. C'est cet état de synergie profonde qui fait que vous vous réveillez quelques minutes avant qu'il ne pleure la nuit, par exemple ! Vous êtes connectés et reliés l'un à l'autre. Pour certaines mamans, cet attachement est une vraie révélation et la séparation corporelle ou symbolique est un arrachement douloureux.

Eviter la fusion mère-bébé

Cet état fusionnel peut être causé par des troubles situés dans la propre enfance de la maman (sentiment d'abandon) ou encore parce que l'accouchement a été difficile ou qu'il a été suivi par une séparation trop brutale (problème de santé du bébé ou de la maman).
Pendant le congé maternité, et même si vous allaitez votre enfant, il est important de pouvoir le confier quelques heures (pour commencer) à une personne de votre entourage en qui vous avez toute confiance, et notamment au papa ! En effet, c'est le rôle de ce dernier de s'intercaler entre la mère et son enfant, de permettre la « triangulation » de la relation ; voilà pourquoi certaines sages-femmes proposent au père de couper le cordon ombilical. Ce geste marque symboliquement l'un des rôles qu'il aura à jouer dans sa nouvelle famille.

Plus d'articles sur : #psycho
Isabelle DAMIRON
Publié le 27-05-2009 à 00:00
Mis à jour le 25-10-2017 à 17:10
Auteur : Isabelle DAMIRON
2747 articles

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus