Maisons de naissance : le retour !

Discuté depuis de nombreuses années, le projet de mise en place de ces établissements dédiés à un accouchement moins médicalisé refait surface.
Image d'illustration



Le 28 février prochain, le Sénat se penchera sur une proposition de loi instaurant un cadre légal aux maisons de naissance. Une réflexion qui tombe à point nommé, au moment où la sécurité au sein des maternités traditionnelles fait débat suite au drame de Port Royal

Les maisons de naissance seront des alternatives aux maternités classiques. Leur valeur ajoutée : permettre aux mamans qui le souhaitent (et le peuvent !) d’accoucher dans un environnement moins médicalisé, après avoir été suivie tout au long de leur grossesse par une seule et même sage-femme (le principe de l’accompagnement global tel qu’il se pratique aujourd’hui). Des structures à taille humaine, mais toujours adossées à des maternités plus importantes, afin de parer au plus pressé en cas de problème inattendu.

Répandues en Amérique et en Europe du Nord, ces maisons ont du mal à s’imposer en France, en raison de certaines réticences du corps médical. Une première expérimentation est déjà en cours près de la maternité des Bluet, à Paris.

Publié le 08-02-2013 à 16:58 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #accouchement

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi