Le congé parental ? Les papas disent non !

Le récent projet de réforme du congé parental prévoit que si le père ne prend pas sa part de ce congé, il sera réduit de 6 mois ! Mais en revanche, pour les volontaires, il serait mieux rémunéré. Une initiative pour inciter les papas à prendre du temps avec leurs enfants. Mais le message n’a pas encore l’air de passer…
Image d'illustration



Si une maman sur deux réduit ou stoppe sa carrière professionnelle pour s’occuper de ses enfants, c’est seulement le cas d’un papa sur 9 ! Selon une étude de l’Insee datée de 2010, le congé parental reste essentiellement féminin… Problématique, alors que le gouvernement statuera le 3 juillet prochain sur le partage obligatoire de 6 mois de congé parental entre le père et la mère !

Ils n’étaient que 2% des papas à avoir arrêté de travailler pendant au moins un mois en 2010, et 9% à voir opté pour le temps partiel. Et les autres ? Pour 46%, ils n’en voyaient tout simplement pas l’intérêt ! L’autre moitié des pères a avancé des arguments qui les ont empêché de prendre un peu de temps auprès de leurs enfants : la peur de voir ses relations de travail se dégrader (9%), que leur avancement soit freiné (6%), ou encore le fait que le congé parental n’est pas assez bien rémunéré à leurs yeux. On dénombre également 30% de papas qui pensaient ne pas avoir droit à ce congé ! Preuve que l’information sur le congé parental en direction des pères est encore largement perfectible… Sans compter les mentalités qui doivent encore évoluer !

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Paternité et taille des testicules : une étude inédite…

Paternité et taille des testicules : une étude inédite...

Mais quel peut bien être le rapport entre être paternel et la taille des testicules ?
Lire la suite

Découvrez Barbie Normale !

La célèbre poupée-mannequin est très décriée depuis plusieurs années : avec ses mensurations irréelles...
Lire la suite