La grossesse et l'allaitement avec une poitrine réduite chirurgicalement

Avoir une poitrine volumineuse n'est pas toujours vécu comme un atout ! Silhouette déséquilibrée, douleurs dorsales,complexes peuvent vous conduire à vous tourner vers la chirurgie esthétique. Mais lorsqu‘on envisage de devenir mère, les questions arrivent souvent : comment la poitrine va-t-elle supporter la grossesse ? Quelles sont les conséquences ?
La grossesse et l’allaitement avec une poitrine réduite chirurgicalement
La grossesse et l’allaitement avec une poitrine réduite chirurgicalement

peut-on allaiter après une réduction mammaire?

On a maintenant suffisamment de connaissances et de recul pour connaître les conséquences d'une réduction mammaire sur la grossesse. Plus les glandes mammaires sont diminuées, plus le nombre de canaux lactifères sera réduit ; la production de lait et l'allaitement seront donc d'autant plus difficiles... Allaiter est même impossible si le mamelon a dû être complètement détaché pour être repositionné. Dans l'autre sens, la grossesse va avoir des conséquences sur la poitrine remodelée :

  • Sous l'effet des hormones, la poitrine va se tendre et se gonfler tout au long de la grossesse. Même modifiée, elle subit les mêmes influences ! La peau, réduite lors de l'intervention, va être étirée et s'affiner plus encore. Pour éviter tiraillements désagréables et (autant que possible !) vergetures, vous devrez hydrater votre peau au maximum !
  • En prenant du volume, le galbe et la forme du sein vont également être modifiés. Et il n'est pas vraiment possible de prévoir ce qu'il va se passer, esthétiquement parlant...
  • Lorsque l'allaitement est possible, il va aussi avoir des conséquences sur les seins. Après avoir été tendue tout au long de la grossesse, allaiter a tendance à vider et faire tomber la poitrine. Une nouvelle intervention peut alors être nécessaire.

Il est préférable d'envisager une réduction mammaire après toutes les grossesses. Toutefois, plus le temps séparant l'intervention de la grossesse est long, et moins la poitrine risque d'en souffrir. Dans ce cas, elle subira ces variations puis retrouvera son galbe, sans conséquence par la suite. Pour protéger sa poitrine, un bon soutien-gorge et des produits favorisant l'élasticité de la peau seront très utiles. N'hésitez pas à consulter votre chirurgien pour lui demander conseil !

Publié le 22-03-2013 à 16:23 | Mis à jour le 24-10-2018 à 13:00 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #bienetre

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Le décalottage

Le décalottage de Bébé : oui ou non ?

Au moment de sa toilette, le prépuce qui recouvre le gland de votre petit garçon vous semble serré et pour...
Lire la suite

Santé de bébé : si vous vous mettiez à la tétine ?

La tétine : qu’on soit pour ou contre, on se retrouve tous sur un sujet, l’hygiène ! Souvent...
Lire la suite

Mère et fille, un duo de choc

Mère et fille, un duo de choc

Super chorégraphie pour une petite fille et sa maman enceinte de 8 mois. La vidéo postée sur Facebook et...
Lire la suite