La grossesse après une chirurgie esthétique

Aujourd’hui, de nombreuses solutions s’offrent à celles qui se sentent complexées par leur poitrine. La chirurgie esthétique n’est plus réservée qu’aux privilégiées ! Avant d’y avoir recours, il convient de se poser les bonnes questions : la chirurgie esthétique mammaire peut-elle être incompatible avec une grossesse ou un allaitement ?
La grossesse après une chirurgie esthétique
La grossesse après une chirurgie esthétique



Bien qu’on y ai souvent recours pour des rasions purement esthétiques, sans toujours penser à l’avenir, il reste vrai que les différents types d’intervention sur la poitrine peuvent avoir des conséquences sur une grossesse et un allaitement :

- En cas d’hypertrophie, il est possible d’avoir recours à une réduction mammaire. Bonne nouvelle, cette intervention n’est ni contre-indiquée ni risquée pour une grossesse ultérieure ni pour un allaitement ! Il est toutefois recommandé d’attendre au moins 6 mois après l’intervention avant de l’envisager. De nombreuses femmes rapportent avoir connu des difficultés lors de l’allaitement. Il faut en effet savoir que plus la réduction de la glande mammaire a été importante, plus l’allaitement sera difficile. Il faudra plus fréquemment avoie recours à un allaitement mixte. En revanche, l’allaitement sera impossible si le mamelon a dû être totalement détaché et repositionné.

- A contrario, la poitrine peut être augmentée par la pose de prothèses mammaires. Comme lors d’une réduction, les professionnels conseillent habituellement d’attendre au moins 6 mois avant d’envisager une grossesse. Selon la technique opératoire et l’acte en lui-même, les emplacements de l’incision et de l’implant peuvent avoir des conséquences par rapport à l’allaitement. Une baisse de sensibilité des mamelons, des canaux lactifères rompus ou une glande mammaire diminuée peuvent poser problème. Mais en règle générale, plus le vous attendrez longtemps entre votre intervention et la mise en route d’un allaitement et moins il y aura de risques. Par rapport à la composition même de l’implant, aucune étude n’a montré de risque lié au lait pour le bébé.

Si vous envisagez d’avoir recours à une intervention de chirurgie esthétique pour modifier votre poitrine, mais que vous tenez absolument à allaiter, il semblerait plus judicieux d’attendre après vos grossesses. Si vous y avez déjà eu recours, ne dramatisez pas : la situation dépend de différents critères et rien ne permet de prévoir la qualité et la quantité de l’allaitement. Quel que soit le type d’intervention, plus le temps précédant la grossesse est long, plus le sein a le temps de se reconstituer, et plus l’allaitement sera facilité !

Publié le 03-05-2013 à 00:00 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #bienetre

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Produits d’hygiène bébé : le point sur les ingrédients interdits !

Après quelques années jalonnées de scandales et de polémiques autour des conservateurs et autres substances...
Lire la suite

Le sommeil du nouveau-né : le cododo

Le sommeil du nouveau-né : le cododo, pour des nuits plus sereines

Partager son lit avec bébé : une pratique qui fait débat !
Lire la suite

Une future maman "fashion" !

Une future maman "fashion" !

Depuis de nombreuses années, des couturiers se distinguent en faisant défiler des mannequins sortant des...
Lire la suite