Interdictions des portables dans les écoles et les collèges : le Parlement l'autorise

Les portables dans les cours de récré c'est fini. Le Parlement a définitivement adopté la loi interdisant les téléphones portables dans les écoles et les collèges. Les lycées qui le souhaitent pourront également l'interdire. Explications.
Les téléphones portables interdits à la rentrée dans les écoles et les collèges
Les téléphones portables interdits à la rentrée dans les écoles et les collèges

Près de 90% des 12-17 ans ont un téléphone portable. La mesure risque donc ne pas rendre vos enfants très heureux. Et la proposition de loi ne concerne pas seulement les téléphones portables mais également tous les objets connectés : tablette, montre...

Interdiction des portables : qu'est-ce ça change ? 

La loi de 2010 interdisait réglementait déjà l'usage des téléphones portables « dans les écoles maternelles, les écoles élémentaires et les collèges, l'utilisation durant toute activité d'enseignement et dans les lieux prévus par le règlement intérieur, par un élève, d'un téléphone mobile est interdite ». La nouvelle loi parle donc de tous les objets connectés. 

Pas de changements radicaux à l'horizon donc. La nouvelle loi précise quant à elle « qu'à l'exception des lieux où, dans les conditions qu'il précise, le règlement intérieur l'autorise expressément, l'utilisation d'un téléphone mobile par un élève est interdite dans les écoles maternelles, les écoles élémentaires et les collèges ». C'est donc quasiment la même chose.

A une différence près : les établissements scolaires seront donc libres de choisir les lieux dans lesquels l'utilisation du téléphone portable est autorisée. 

Chaque chef d'établissement pourra décider si les téléphones devront rester dans le sac, et seront autorisés dans les cours de récré, ou si au contraire, ils devront être déposés dans des casiers, et, n'être récupérés qu'à la fin de la journée de classe. 

La direction des établissements aura également la liberté d'établir des sanctions pour les élèves qui refuseraient de se séparer de leur portable ou de l'éteindre. Celles-ci pourraient aller de la colle, à des jours d'exclusion en cas de récidive. 

Une exposition aux écrans dangereuse

Le ministre de l'éducation nationale, Jean-Michel Banquer, justifie cette nouvelle loi, en expliquant que plusieurs rapports de spécialistes de la santé montrent la nocivité d'une exposition trop importante aux écrans.

Et il est vrai que les chiffres sont impressionnants. En moyenne, les jeunes passent 4h11 par jour devant les écrans. C'est 1 heure de plus qu'il y a 10 ans ! 


Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Garçons et filles traités de manière différent face à la douleur ?

Les parents minimisent la douleur des petites filles par rapport aux petits garçons

Une étude américaine vient démontrer que les idées reçues de genre impactent, inconsciemment, la façon dont...
Lire la suite

Préparer la 1ere rentrée, une véritable organisation

Préparer la rentrée : comment cela se passe ?

Votre tout-petit a grandi ; le voilà bientôt en maternelle ! Voilà quelques étapes...
Lire la suite

Le calendrier scolaire 2018-2019 fortement critiqué

Calendrier scolaire 2018-2019 fait des mécontents côté parents

Les dates de vacances proposées par le ministère de l'éducation nationale allient parents et syndicats....
Lire la suite