Infertilité en hausse en France

Image d'illustration

Être l'un des pays européen les plus riches en bébés (taux de fécondité moyen et nombre de naissances records) n'est pas pour autant synonyme de grossesses faciles à obtenir... Selon l'Institut Nationale de la Santé et de la recherche Médicale (Inserm), les problèmes de fertilité seraient de plus en plus répandus en France.

Selon les résultats d'une étude publiée dans son Bulletin épidémiologique hebdomadaire, l'Inserm estime que 18 à 24% des couples ne parviennent pas à concevoir un enfant au bout de 12 mois de tentatives. L'étude précise que seuls 26% des femmes ayant accouché récemment sont tombées enceintes le mois suivant l'arrêt d'une contraception, contre 32% plus de 6 mois après, 18% au bout d'un an et 8% au bout de 24 mois.

Les scientifiques n'avancent pas de conclusions expliquant ces chiffres, mais la conjonction de plusieurs facteurs sociétaux (l'âge de la maternité qui recule) et sanitaires (recours plus large à la contraception) pourraient expliquer ce phénomène. Ils préconisent la mise en place d'une étude systématique pour pouvoir évaluer la fertilité moyenne des couples français, afin, entre autres, d'adapter l'offre de Procréation Médicalement Assistée à la demande.

Publié le 24-02-2012 à 10:13 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #enviedebebe

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

La fertilité après une fausse couche

La fertilité après une fausse couche

La fausse couche est une épreuve extrêmement douloureuse après laquelle on a vite envie de tourner la page....
Lire la suite

Un troisième enfant pour Kate Middleton ?

Depuis quelques jours, la rumeur d'une nouvelle grossesse de Kate Middleton enflamme les tabloïds...
Lire la suite

Le sélénium, allié de la fertilité

Le sélénium, allié de la fertilité

Cet oligoélément présent dans de nombreux aliments serait associé à une meilleure fertilité, selon une...
Lire la suite