Difficultés de conception : les inducteurs d'ovulation

Les causes d'infertilité sont nombreuses, mais l'une des plus répandues est le trouble de l'ovulation qui empêche la production de l'ovule. Après un an d'essais infructueux pour avoir un enfant, un bilan de fertilité est en général réalisé pour observer le déroulement de l'ovulation.  En cas de problème, les inducteurs d'ovulation font partie des solutions qui peuvent être envisagées. Ces remèdes s'adressent aux femmes chez qui un trouble de l'ovulation a été détecté comme cause d'infertilité.
Difficultés de conception : les inducteurs d'ovulation
Difficultés de conception : les inducteurs d'ovulation

Un traitement hormonal

Ce médicament est un traitement hormonal qui va déclencher l'ovulation pour permettre la fécondation de l'ovule par un spermatozoïde. De fait, l'ovulation est normalement produite sous l'action de deux hormones principales (la LH, l'hormone lutéïnisante, et la FSH, l'hormone folliculostimulante). Un trouble de l'ovulation peut être dû au dérèglement de ces deux hormones. L'inducteur d'ovulation va donc stimuler ces hormones ou se substituer à elles pour permettre la production de l'ovocyte dans de bonnes conditions.

Des conditions à respecter 

Le traitement exige une attention particulière au déroulement du cycle, car le médicament doit se prendre au début des règles. En outre, pour qu'il soit efficace, il faut aussi bien entendu surveiller sa courbe de température afin de cibler le moment de l'ovulation. Si le problème vient de là, en règle générale la grossesse débute dans les quatre premiers mois de prise du traitement.

Des effets secondaires non négligeables

Cependant, ce traitement n'est pas sans conséquences et le suivi par un médecin doit être très régulier afin d'éviter les effets secondaires, tels que troubles de la vision ou de la digestion, les maux de têtes, la nervosité ou encore des douleurs abdominales ou des nausées.

Publié le 21-03-2014 à 00:00 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #enviedebebe

2 commentaires

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

  • mannika
    mannika - Il y a 1 semaine

    C'est un bonheur inimaginable de voir une femme enceinte. C'est mon combat depuis 6 ans que je suis en PMA sans succès hélas, plusieurs Fiv et un don d'ovocytes n'y feront rien. Le gygy parle actuellement d'une maternité de substitution GPA pourtant impossible ici, que pensez-vous de l'Espagne avec Eugin ou Girex, l'Ukraine avec A. Feskov clinic ou même le Canada, merci pour vos conseils ou expériences SVP, je déprime !

  • carlabruni
    carlabruni - Il y a 4 jourss

    écoutes Mannika, la GPA est très complexe et il faut se fier aux législations des pays tu sais, l'Espagne n'autorise pas la gpa, la belgique tolère mais n'accepte pas officiellement, https://mere-porteuse-centre.fr/ , l'ukraine est favorable ainsi que le Canada, donc voit avec ceux là et surtout Feskov clinic dont tu faisais allusion, mais exige un contrat en bonne et dûe forme détaillé que ce soit canada ou ukraine

Vous aimerez aussi

Revalorisation de l’IVG dès le mois de mars

A l’origine d’une partie des problèmes d’accès à l’IVG en France : la tarification de l’acte pour les...
Lire la suite

Fertilité : une belle histoire d’amitié !

Parce que ses amis ne parvenaient pas à devenir parents, Andrea a décidé de se porter volontaire pour les...
Lire la suite