Deuil, problèmes familiaux : comment gérer à l'école?

Lorsqu'il est confronté à de graves problèmes familiaux, comme le deuil, la maladie, le divorce, l'enfant est affecté, fragilisé. Son comportement à l'école se modifie, et la plupart du temps, ses notes s'en ressentent. Comment alors gérer sa scolarité dans de telles conditions ?
Deuil, problèmes familiaux : comment gérer à l'école?
Deuil, problèmes familiaux : comment gérer à l'école?

Comprendre ce qu'il ressent

Maud nous explique :

« A la mort de son papa, Victor ne voulait pas croire qu'il ne le reverrait plus jamais. Il me demandait tous les soirs si son papa serait là à son réveil. Chaque matin, c'était crises de larmes sur crises de larmes pour ne pas aller à l'école ».
« Lorsque son petit frère est tombé gravement malade, »

nous confie Sophie, « Mélissa a complètement changé d'attitude envers nous. Elle nous provoquait tout le temps, faisait beaucoup de bêtises à l'école. C'était sans doute sa façon à elle d'attirer notre attention. »
L'enfant peut se sentir responsable de la maladie ou de la mort de la personne qu'il aime. Il manifeste alors son désarroi et sa douleur par de l'anxiété et la peur d'être abandonné. A l'école cela se traduit souvent par des problèmes d'attention, de concentration, des notes à la baisse, voire de l'agressivité, des accès de colère, des bagarres avec ses camarades...

En parler avec sa maîtresse

Il est important de rassurer et de réconforter votre enfant, à la maison comme en classe. Informez l'enseignant de ce qu'il se passe dans votre famille, éventuellement lors d'un rendez-vous. Son enseignant et/ou un psychologue scolaire peuvent aider votre enfant à mieux surmonter ces épreuves difficiles.

Publié le 18-08-2010 à 13:51 | Mis à jour le 18-05-2018 à 22:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #ecole

Vous aimerez aussi

Des subventions pour que plus d'enfants aillent en centre de loisirs

Que vont faire les enfants qui n'ont pas école le mercredi ? Le ministre de l'éducation y répond

80% des villes en France vont appliquer la semaine de 4 jours. Pour occuper les enfants le mercredi, le...
Lire la suite

A 6 ans, il sauve la vie d’un camarade !

Mason, écolier américain de 6 ans atteint de trisomie 21, est devenu le héros de sa ville !
Lire la suite

Une fillette de 4 ans victime de harcèlement scolaire

Harcèlement scolaire : une petite fille de 4 ans victime, sa maman lance un appel sur les réseaux sociaux

Neyla a 4 ans. Cette petite fille métisse ne veut plus aller à l'école parce qu'elle serait victime de...
Lire la suite

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus