Des enfants sans dents de sagesse… Pourquoi, comment ?

Une étude publiée dans le journal de l’Association Dentaire Américaine annonce qu’il serait possible d’empêcher délibérément les dents de sagesse de pousser, évitant ainsi les petits désagréments liés à leur éventuel retrait plus tard…
Image d'illustration



Stopper la pousse des dents de sagesse, c’est possible ? C’est en tout cas ce qu’affirment les chercheurs de l’Université de Tufts, aux États-unis. Ces derniers ont en effet découvert que pour les jeunes enfants ayant reçu une injection d’anesthésique lors de soins dentaires réalisés entre 2 et 6 ans, les dents de sagesse ne poussaient pas !

On estime que les dents de sagesse posent un problème nécessitant un retrait au moment de leur pousse dans environ 15% des cas. Ce serait alors une vraie source de problèmes en moins, pour les parents comme pour les enfants ! D’autant plus qu’une simple injection de produit anesthésiant est un acte routinier, simple et rapide pour les dentistes.

Si pour l’instant, l’étude est à approfondir, car seulement une centaine de cas ont été étudiés, cela reste une information à surveiller de près, autant que la pousse des dents de sagesse !

Publié le 10-04-2013 à 13:54 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Lorient : un bébé miraculé !

Le 23 août août dernier, cette petite fille alors âgée de 4 mois a été victime d’un accident dramatique....
Lire la suite

Comment évolue les enfants prématurés ?

Risques de difficultés professionnelles pour les enfants nés avant terme ?

Alors que les conséquences d'une naissance prématurée sur la santé sont déjà identifiées, une étude...
Lire la suite

Le souffle au cœur

Le souffle au cœur

Un bruit au cœur qui fait souffler un vent de panique! Le souffle au cœur provient d'une anomalie des...
Lire la suite