Bien sécuriser sa maison pour bébé (Page 2)

En 2008, 80 % des accidents touchant les enfants de moins de 6 ans avaient lieu au domicile des parents ou dans son environnement immédiat, selon l'Inpes (Institut national de prévention et d'éducation pour la santé). Il est donc important de sécuriser l'environnement domestique de bébé, qui cherchera à attraper tout ce qui est à portée de main à partir de 8 mois. Cache-prise, barrières de sécurité, bloque-portes ou encore coins de tables sont là pour aider les parents  à protéger leur bébé.
Bien sécuriser sa maison pour bébé
Bien sécuriser sa maison pour bébé

Les escaliers

Un des grands classiques quand bébé commence à se déplacer tout seul, c'est la chute dans les escaliers ! Les mamans ne peuvent pas avoir les yeux partout, et c'est bien normal... La solution : les barrières de sécurité, qui empêcheront bébé d'accéder aux endroits dangereux, dont les escaliers !

Les barrières de sécurité

La barrière de protection sert à empêcher bébé d'accéder aux escaliers. Elle doit être solidement fixée et ne doit pas bouger lorsqu'elle est installée, car bébé cherchera à la pousser lorsqu'elle sera en place. Une fois installée, n'hésitez pas à tester vous-même son efficacité en essayant de pousser dessus ! Pensez aussi systématiquement à la verrouiller : une barrière ouverte est complètement inutile et ne protégera pas bébé !


Lors du choix de la barrière, n'hésiter pas à vérifier la solidité des matériaux de la barrière et de son encadrement. Portez aussi une attention toute particulière au système de verrouillage de la barrière : il faut qu'il soit solide et que bébé ne puisse pas s'y coincer les doigts ou l'ouvrir.


Enfin, vérifiez que la barrière est conforme à la norme européenne EN 1930 qui atteste de la solidité des matériaux et de l'efficacité du système de protection.

Le mobilier

Coins de table, placards contenant des produits toxiques, portes qui claquent... La maison recèle des pièges et bébé, qui n'est pas conscient des dangers qui l'entourent, n'hésitera pas à essayer de contourner la stratégie de sécurité mise en place par maman pour le protéger. Votre mission de parents, si vous l'acceptez, sera de bloquer tous les endroits sensibles de la maison. Pour cette mission, des bloque-portes et des protections de coins de table seront mis à votre disposition. Pas d'inquiétude... ce message ne s'autodétruira pas !

Les bloque-placards

Vous en trouverez de plusieurs types dans le commerce. D'une manière générale, vérifiez que le bloque-placard est conforme à la norme NF 1930 qui atteste de son efficacité.

Les bloque-placards à visser

Ce sont la plupart du temps des systèmes à visser entre la porte et l'encadrement du placard. Le système empêche bébé d'ouvrir la porte et d'accéder à des produits dangereux.

Attention : ces systèmes doivent être solidement fixés, vérifiez donc préalablement la solidité du matériau dans lequel vous allez le visser. Enfin, avant de l'installer définitivement, vérifiez que ce ne soit pas maman qui soit bloquée par le bloque-placard... un temps d'adaptation est parfois nécessaire !

Les bloques-placards à glissière

C'est sans doute le système le plus facile à installer. Les parents peu bricoleurs apprécieront ! Il agit comme un cadenas en reliant les deux boutons des portes du placard.

Lors du montage, assurez vous qu'il soit bien ajusté afin que bébé ne puisse pas entrouvrir la porte et glisser sa menotte. De même, n'oubliez pas de verrouiller le système après chaque ouverture du placard !

Les bloque-placards magnétiques

Le système le plus facile d'utilisation. Les bloque-placards magnétiques ne se voient pas de l'extérieur. Il suffit simplement de visser un aimant à l'intérieur du placard, c'est cet aimant qui va maintenir la porte fermée. Il vous suffit ensuite de plaquer un autre aimant contre la porte pour l'ouvrir. L'inconvénient majeur étant pour les mamans distraites... l'aimant à apposer à l'extérieur de la porte se perd facilement dans la maison !

Les bloque-tiroirs

Les tiroirs comportent un double risque pour bébé : qu'il ait accès à leurs contenus, ou qu'il se coince les doigts en le refermant. Le bloque-tiroir peut alors devenir un accessoire indispensable ! Composé d'un crochet se fixant sur le tiroir et d'une butée de réception, il empêche bébé de pouvoir ouvrir le tiroir. Il en existe de nombreux modèles : vérifiez avant l'achat qu'il convient bien à votre type de tiroir et qu'il respecte bien la norme NF1930.

Les bloque-fenêtres

Ils empêchent l'ouverture totale de la fenêtre, permettant ainsi d'aérer la pièce tout en évitant le risque de défenestration du jeune enfant. Plusieurs systèmes existent : à coller ou à visser. Ces derniers sont les plus efficaces.

Les coins de tables

Lorsqu'il commencera à marcher, bébé aura un équilibre incertain. Pensez à équiper les angles de vos meubles (tables, commodes, etc.) de protection, qui amortiront le choc si bébé se cogne. Des protections en mousse ou silicone existent dans le commerce. Pas d'inquiétude, ils ne laissent généralement pas de traces sur les meubles !

Amortisseurs de portes

C'est la blessure par excellence à laquelle les enfants échappent rarement : se coincer les doigts dans une porte. Et pour cause : bébé, lorsqu'il se redressera, s'aidera peut-être de la porte pour se relever... ou essaiera de jouer avec ! Pour y remédier, installez des amortisseurs sur les portes de votre maison. La plupart du temps en mousse, il en existe des plus classiques aux plus ludiques (formes d'animaux, coloris variés, etc.) ! Faites-vous plaisir !

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Top articles

Le meilleur des actus et des articles – Semaine du 20 octobre

Le top 5 de vos articles et de vos actualités préférés de la semaine écoulée !
Lire la suite

Les accidents domestiques, future grande cause nationale ?

C’est ce que le Collectif interassociatif de lutte contre les accidents de la vie courante (Clac)...
Lire la suite