Belle-mère Belle-fille : La belle-mère trop laxiste avec les enfants

C'est un fait : après avoir éduqué ses propres enfants, votre belle-mère n'a qu'une idée : faire plaisir à ses petits-enfants. Un surnom ? Mamie Gâteau ! Sorties, cadeaux, gâteries, caprices, rien n'est trop beau pour ses petits-enfants. Même quand ses adorables anges deviennent de véritables petits monstres, Mamie ne dit rien ! Au retour des vacances chez leurs grands-parents, votre enfant est infernal. Normal, chez Mamie, il avait droit à tout. Que faire ?
Belle-mère Belle-fille : La belle-mère trop laxiste avec les enfants
Belle-mère Belle-fille : La belle-mère trop laxiste avec les enfants

Rappelez-lui l'époque où elle était mère

Catherine, Mamie comblée de Lisa, 3 ans et Martin, 5 ans, explique : « Avec nos petits-enfants, on a plus de recul, plus de vécu, on va à l'essentiel. Comme on n'a pas la responsabilité totale de ces enfants, on pense seulement à les aimer, à leur faire découvrir tout un tas de choses, à partager des jeux, des rires ! Que du bonheur ! »

Beaucoup de bonheur, certes, mais aussi une perte de repères éducatifs quand nos enfants vont chez Papi et Mamie. Une grand-mère trop laxiste n'est pas forcément une grand-mère respectée. Au contraire. « Après des vacances passées auprès de sa grand-mère, nous sommes retournés chercher Paul, notre fils de 5 ans. Au déjeuner, son comportement fut hallucinant : il ne voulait rien manger à part de la mousse au chocolat et s'asseyait à même la table pour jouer aux petites voitures. J'ai senti qu'il y avait eu un dysfonctionnement pendant les vacances. » Après discussion avec la grand-mère, celle-ci a reconnu qu'elle ne savait pas dire non à son petit-fils et qu'elle ne supportait pas de l'entendre pleurer.

Poser des limites

Avant de laisser votre enfant en garde à sa grand-mère, rappelez-lui qu'il doit se comporter comme s'il était en votre présence. Des règles élémentaires de politesse à l'obéissance à l'adulte, votre enfant doit sentir qu'on attend de lui un bon comportement. Du côté de votre belle-mère, tâtez le terrain. Demandez-lui quelles activités elle compte mener avec votre enfant. Rappelez-lui qu'il manifeste parfois telle ou telle tendance à la désobéissance dans certaines situations et que vous ne le tolérez pas. Vous êtes en droit de dire à votre belle-mère quels comportements vous n'acceptez pas.

En savoir plus :

Notre article En vacances chez les grands-parents !

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Les vrais chiffres de l’incontinence urinaire après l’accouchement

Les petites fuites que connaissent la plupart des futures et toutes jeunes mamans sont-elles réellement...
Lire la suite

Carrière : femme active et maman, encore un effort !

Carrière : femme active et maman, encore un effort !

Mener de front vie professionnelle et vie de famille, un challenge pas toujours facile à réaliser ! A...
Lire la suite

Il fugue du centre de loisirs…pour rentrer chez lui !

A cinq ans, on peut dire que ce petit garçon originaire de Haute-Savoie n’a peur de rien !
Lire la suite