Baby Boom épisode 4, hier soir : que d'émotions !

Encore un épisode relativement dur d'un point de vue émotionnel !
Baby Boom épisode 4, hier soir : que d’émotions !
Baby Boom épisode 4, hier soir : que d’émotions !

Cette année, Baby Boom s'ancre dans le réel en nous présentant des naissances pas toujours toutes roses ! Dans ce 4e épisode, une fois de plus, nous suivons une maman confrontée à un grand moment de stress...

Olivia a perdu les eaux à 5 mois et trois semaines de grossesse. 27 semaines, c'est très tôt pour naître ! Les parents son paniqués : que va-t-il arriver à Hugo, leur petit garçon très prématuré ? La maman subit une césarienne qu'elle encaisse difficilement. Quant au papa, il attend dans l'angoisse... Heureusement, Hugo, 885 grammes pour 31 cm, semble être un véritable battant et le pédiatre de la maternité André-Grégoire ne peut cacher son optimisme pour la suite ! La première rencontre du bébé et de sa maman, en service de réanimation néonatale, est un grand moment d'émotion...

Pour les deux autres mamans suivies lors de cet épisode aussi, l'émotion est au rendez-vous ! Après avoir craint durant sa grossesse un accouchement prématuré suite à des épisodes de contractions, Cécile arrive à la maternité après avoir dépassé le terme de 3 jours ! Avec l'imposant papa (que l'équipe médicale redoute de devoir "ramasser" s'il d'aventure il s'évanouit durant la naissance !), elle mènera à bien un accouchement tranquille, marqué par le zen absolu des parents.

Quant à Laura, elle aborde cette troisième naissance avec appréhension : elle a perdu les eaux avec 1 mois et demi d'avance et a connu de nombreuses difficultés lors de ses précédents accouchements. De nature stressée, elle devra traverser une impressionnante chute de tension avant de mettre au monde un beau petit garçon !

Qu'avez-vous pensé de cet épisode?

Publié le 09-10-2013 à 00:00 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #accouchement

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Grossesse extra-utérine : un cas exceptionnel !

Quand la grossesse se développe en dehors de la cavité utérine, c’est une grossesse extra-utérine (GEU) et...
Lire la suite

Grande prématurité : des parents refusent l’acharnement thérapeutique

La difficile décision de ce couple de Saintes (Charente-Maritime) relance le débat sur le maintien en vie.
Lire la suite