La grossesse d'Anne et la naissance d'Ethan, sans péridurale !

Anne a donné naissance à Ethan il y a un peu plus de 3 ans. Son récit relate une grossesse tranquille et vécue dans la joie, suivie d'un accouchement tout simple... Et sans péridurale ! Un joli récit qui donne envie...
La grossesse d’Anne et la naissance d’Ethan, sans péridurale !
La grossesse d’Anne et la naissance d’Ethan, sans péridurale !

Devenir maman, la plus belle des choses

"Quand j'ai appris que j'étais enceinte, ça a été magique ! Je ne pouvais effacer ce sourire, même si je savais que c'était double dose de responsabilités et surtout que ça change une vie.

On ne sera plus 2 mais 3, il allait falloir prendre soin de ce bébé tout le temps...Et surtout, la plus belle des choses pour une femme : devenir maman !

Beaucoup de questions se bousculent dans la tête à ce moment-là, mais heureusement que mon gynécologue était là pour y répondre...
En tant que garde d'enfants à domicile, j'étais plus que prête pour accueillir cet enfant !

Je suis devenue maman quand j'ai pris mon fils dans mes bras pour la première fois.
 
Ma grossesse s'est très bien passée, j'ai eu zéro nausées, zéro symptômes.

J'ai eu une consultation tous les mois et à chaque fois, je pouvais voir et entendre battre son petit cœur si vite. Sentir ce bébé grandir et bouger en moi a été extraordinaire ! Je souhaite à toutes les femmes de pouvoir vivre cette expérience.

J'ai suivi les cours de préparation à l'accouchement, ça sert énormément, surtout pour une première grossesse.

Le moment le plus magique, c'est quand le gynécologue vous révèle le sexe de l'enfant : à 3 mois et 1 semaine, il nous apprenait que nous attendions un garçon. Et à chaque consultation je demandais confirmation !

Le papa m'a accompagné à toutes les consultations ! Je pense que c'est très important, ce sont des moments à partager avec sa moitié...

Mon accouchement sans péridurale

Mon accouchement sans péridurale et à 4 pattes s'est passé, si je puis dire, comme une lettre à la poste !

A 1 h 30 du matin, quand je suis allée aux toilettes, j'ai senti que quelque chose n'était pas normal et que bébé était sur le point d'arriver. J'ai donc réveillé mon chéri et nous sommes arrivés aux urgences de la maternité à 2 h du matin.

La sage-femme m'a dit : "Vous êtes en pleine forme, oh vous allez rentrer chez vous !"; puis elle m'ausculte et me dit : "Oh ben non, finalement, vous allez rester là !" !

Le travail avait commencé.

Pour le faire avancer plus vite, elle m'a proposé de marcher un peu, chose que j'ai faite. Retour dans la salle d'accouchement : elle m'installe, un petit coup de monitoring pour surveiller bébé, elle me met sur le coté ; ça faisait mal, mais il fallait bien ça pour que bébé descende !

Et puis il y a le moment fatidique où la sage-femme me dit : "Allez, on va commencer !" ; là on se dit : "Allez, faut y aller... "... On rassemble ses forces et on y va !

J'entends encore la sage-femme me dire : "Il est bientôt là, je vois sa tête !" ! Ça m'a donné un bon coup de boost...

Et Ethan a pointé le bout de son nez à 7 h 39 ! Il pesait 2 kg 780 pour 47 cm, c'était notre petite crevette !

On a eu la chance qu'il ne soit pas admis dans l'unité Kangourou, pour les bébés prématurés. Oui, car j'ai oublié de vous dire qu'il est arrivé avec 5 semaines d'avance ! Je pense qu'il était très pressé...
 
Aujourd'hui Ethan se porte à merveille, il fait le bonheur de ses heureux parents et nous épate chaque jour un peu plus depuis qu'il va à l'école.
 
Petit clin d'œil aux futures mamans : dites vous que chaque grossesse est différente et unique en son genre, alors oubliez les douleurs et ne prenez que le meilleur, votre bébé sera bientôt là, savourez ce pur moment de bonheur !!!
 

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Comment bien choisir son faire-part de naissance ?

Bien choisir son faire-part de naissance

Votre enfant vient de naître et vous souhaitez annoncer cet heureux événement à tous ceux qui vous sont...
Lire la suite

Accouchement : une maman survit à un arrêt cardiaque

Accouchement : une maman survit à un arrêt cardiaque

Le cœur de Ruby Graupera-Cassimiro s'est arrêté de battre pendant 45 minutes suite à son accouchement par...
Lire la suite

Violences obstétricales

Stop aux violences obstétricales

Taboue en France, la violence lors de l'accouchement est pourtant décrite et reconnue au niveau...
Lire la suite