Accouchement vaginal après une césarienne : pas forcément bénéfique ?

Image d'illustration

L'AVAC (Accouchement Vaginal Après une Césarienne), de plus en plus plébiscité par les futures mamans ayant déjà subi une césarienne, et aujourd'hui considéré comme un mode d'accouchement moins traumatisant, serait-il en réalité une pratique à risque ? C'est en tout cas ce que conclu une enquête australienne menée auprès de 2 300 femmes sur le point d'accoucher de leur second enfant, après une première naissance par césarienne.

Ces femmes enceintes, toutes éligibles à l'AVAC (pour pouvoir bénéficier d'un AVAC, il faut réunir certaines conditions indispensables au bon déroulement de l'accouchement), avaient le choix : accoucher par voie basse ou subir une nouvelle césarienne. Elles se sont réparties en deux groupes de façon harmonieuse (50/50).

Les futures mamans ayant opté pour la césarienne ont présenté un risque de complications graves à l'accouchement beaucoup plus faible que celles ayant choisi l'AVAC (0,9% contre 2,4%) ! Un résultat qui pose question, alors que le taux de césariennes explose dans le monde tandis que de nombreux professionnels de santé, sans compter les mamans, plaident pour un retour à des accouchements moins médicalisés...

Rappelons qu'un AVAC reste un accouchement plus surveillé et plus médicalisé qu'un accouchement par voie basse "classique" chez une maman sans antécédents de césarienne.

Publié le 14-03-2012 à 15:49 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #accouchement

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Un "bébé Navigo" né dans le RER !

Olajuwon était si pressé de voir le jour qu’il est arrivé… Dans le train !
Lire la suite

Accouchement : Janelle, le téléphone et les pompiers…

Janelle, née le 21 mai, aura plus tard une belle histoire à raconter à ses propres enfants : sa...
Lire la suite

Accoucher dans l'eau : comment ça se passe ?

Accoucher dans l'eau

Pratique très répandue dans les pays du Nord de l'Europe, l'accouchement aquatique commence petit à petit à...
Lire la suite