Vaccination : le point sur le calendrier 2014

Après les importantes modifications apportées en 2013 au calendrier vaccinal, notamment pour les enfants, les recommandations pour 2014 varient peu. Mais un rappel s’impose !
Image d'illustration

Diphtérie, tétanos, coqueluche, poliomyélite, Haemophilus influenza b et hépatite B

1 première injection à 2 mois, une seconde à 4 mois, puis un rappel à 11 mois.

  • Cas particulier de la coqueluche : pour protéger de la maladie les nourrissons de moins de deux mois, qui ne peuvent pas encore être vaccinés, il est important que tous les adultes de l’entourage proche de l’enfant (parents, grands-parents, fratrie, professionnels de santé, etc…) procèdent à un rappel vaccinal. C’est la stratégie du « cocooning », recommandée depuis l’année dernière.

Infections à pneumocoque

1 première injection à 2 mois, une seconde à 4 mois, puis un rappel à 11 mois.

  • Cas particulier des enfants prématurés : plus vulnérables à ce type d’infections, les petits prématurés doivent recevoir une injection supplémentaire à 3 mois.

Rougeole, oreillons, rubéole

La première injection du vaccin ROR a désormais lieu à 12 mois, quel que soit le mode de garde de l’enfant, suivie d’une seconde recommandée entre 16 et 18 mois.

  • Cas particulier de la rougeole : si votre bébé âgé de moins de 12 mois a été en contact avec la maladie, sachez qu’une dose de vaccin monovalent (c'est-à-dire ne protégeant que de la rougeole) peut lui être administré dans les 72 heures suivant l’exposition. Par la suite, suivre le calendrier vaccinal tel que décrit ci-dessus.

Infections à méningocoque C

1 injection recommandée à 12 mois (possibilité de la coupler au ROR).

Retrouvez l’intégralité du calendrier vaccinal sur le site du ministère de la Santé.

Source : jim.fr

Publié le 08-07-2014 à 14:02 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Asthme de l’enfant : nouvelles pistes pour le traitement

Et si les remèdes actuellement apportés à l’asthme infantile n'étaient pas si efficaces ? C’est une...
Lire la suite

Brûlures : 9 000 victimes chaque année

Les moins de 4 ans sont parmi les plus touchés par cet accident domestique qui reste très, trop répandu,...
Lire la suite