Paludisme et grossesse : un ennemi mortel...

C’est une maladie dont on parle peu car relativement peu présente en France. Pourtant le paludisme continue de faire des ravages, notamment chez la femme enceinte et le nourrisson.
Image d'illustration



10 000 femmes enceintes et 200 000 nourrissons meurent chaque année dans le monde du paludisme, dont la moitié pour cause d’anémie maternelle selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Cette maladie due à un parasite, le Plasmodium, est transmise par un moustique et a de graves conséquences pour la future maman et son enfant : anémie maternelle, haut risque d’avortement spontané... Elle est cause de mortinatalité, de faible poids de naissance et de décès néonatal.

Se protéger des moustiques

Afin de lutter contre le paludisme durant la grossesse, l’OMS préconise la protection contre les piqûres de moustique (au moyen de moustiquaires imprégnées d’insecticide), un traitement préventif intermittent et une prise en charge efficace des femmes anémiées touchée par la maladie. Il est possible de contracter le paludisme dans les régions tropicales et subtropicales d’une centaine de pays ; en France 3 600 cas ont été répertoriés en 2011.

Publié le 25-09-2012 à 00:00 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

L’asthme, facteur de complications de la grossesse

Selon une enquête américaine, l’asthme maternel peut sérieusement compliquer la grossesse et l’accouchement…
Lire la suite

Bébé ne fait pas ses nuits : pourquoi ?

Bébé ne fait pas ses nuits : pourquoi ?

6 mois, 9 mois, 1 an… Et bébé ne fait toujours pas de nuits complètes ! Côté parents, c’est l’épuisement...
Lire la suite