Une pub danoise invite les femmes à faire des enfants

En référence à sa natalité au plus bas, une agence de voyages danoise diffuse un spot publicitaire intitulé « faites-le pour votre mère», qui invite les femmes à booster leur libido.
Une pub danoise invite les femmes à faire des enfants
Une pub danoise invite les femmes à faire des enfants

Avec un taux de natalité de 1,67 enfant par femme en 2012, le Danemark s'inquiète pour le renouvellement de ses générations. Une réalité qui fait l'objet d'un spot publicitaire : vendre des voyages « spécialisés » afin d'encourager les femmes à faire davantage d'enfants.

Un message qui culpabilise les femmes

L'initiative revient à l'agence de voyages Spies Travel. Pour encourager les femmes à faire des enfants, la pub dispense une série de conseils, plus ou moins appréciés, dans un clip intitulé « Faites-le pour votre mère» et propose des promotions sur des voyages réservés aux célibataires.
Le spot fait suite à « Faites-le pour le Danemark », une vidéo lancée il y a quelques mois dans la même intention mais qui n'avait reçu qu'une faible audience positive : le message patriotique séduisant peu, en dépit de la promotion offerte aux couples qui envisageaient de partir en week-end en période de fécondation !

Cette nouvelle vidéo prend donc le relais avec un message destiné à sensibiliser les femmes (et aussi les hommes!) sur la solitude de leur maman. Une pub qui se veut drôle, mais, qui, sous ses aspects comiques, culpabilise les femmes qui n'ont pas d'enfant et les accuse de priver leur propre mère d'une descendance.

Les grands-mères passent à l'action

En effet, le message lancé joue sur les affects. Sans petit-enfant à chérir, les grands mères sont présentées seules et déprimées. Dans une scène, on voit, par exemple, la mère du potentiel « futur papa » l'encourager lors d'une relation sexuelle avec sa partenaire en lui dégrafant son soutien-gorge.. Dans une autre, c'est la mère d'un fils Tanguy, qui lui offre le voyage dans l'espoir d'une rencontre fructueuse... Les grands-mères sont prêtes à tout et prennent les choses en main, quitte à se montrer (beaucoup trop) intrusives.

Mais fait-on des enfants pour satisfaire sa mère ?

Dans un pays où il est connu que la pression exercée sur les femmes par le travail les incite peu à procréer, la vidéo a de quoi surprendre.
Au Danemark, les couples se lancent tardivement dans la maternité (vers 33 ans), pris par de longues études et une vie professionnelle à construire.
Sans compter les problèmes d'infertilité qui peuvent s'ajouter. Une réalité qui retarde encore davantage l'arrivée des enfants.


Publié le 13-10-2015 à 14:24 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #enviedebebe

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Grossesse et handicap : la fertilité

Grossesse et handicap : la fertilité

La personne handicapée peut souffrir de troubles génitosexuels liés à son handicap. Ces troubles peuvent...
Lire la suite

Greffe d’utérus : des espoirs qui se confirment

Un programme pilote suédois a déjà réalisé 9 greffes d’utérus. Une intervention innovante qui ouvre un...
Lire la suite