TOC-quées, les jeunes mamans ?

11% des jeunes mères souffriraient de troubles obsessionnels compulsifs, selon une étude américaine menée sur 400 femmes !
Image d'illustration



Laver, relaver, stériliser, re-stériliser les biberons, vérifier cent fois que bébé endormi respire toujours, ou encore garnir le tour de son lit de coussins pour parer une hypothétique chute… Quelle jeune maman n’a pas ses petites manies ? Mais pour 11% d’entre elle, cela se transforme en véritables TOC (Troubles Obsessionnels Compulsifs)…

Un chiffre impressionnant quand on sait que seuls 2% de la population générale est atteinte de ces troubles ! Mais il est aussi facilement explicable, selon les auteurs de l’étude : la naissance est une période de grande vulnérabilité psychique, et, baby blues aidant, de nombreuses jeunes mamans ne sentent pas toujours à la hauteur avec leur bébé… D’où des comportements obsessionnels essentiellement liés à la sécurité, à l’alimentation ou à la santé de l’enfant.

Heureusement, dans la plupart des cas, ces TOC régressent spontanément : une autre étude à paraître dans la revue The Journal of Reproductive Medicine, on apprend que 6 mois après l’accouchement, les troubles avaient diminués pour la moitié des femmes. Mais il ne faut tout de même pas négliger ces signes, qui peuvent révéler un véritable problème nécessitant une prise en charge.

Publié le 05-03-2013 à 15:57 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #psycho

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

L'enfant surprotégé

L'enfant surprotégé

Maman et papa poules, enfant trop couvé ? Si vous êtes trop angoissé, votre enfant risque de devenir...
Lire la suite

Du côté des mamans 0-6 mois

Le baby blues, l'instinct maternel, devenir maman, ce dossier vous apportera de nombreux éléments de...
Lire la suite

Grossesse : mieux l'assumer pour mieux la vivre

Grossesse : mieux l'assumer pour mieux la vivre

La grossesse est une aventure magique qui se vit d'autant de manières différentes qu'il existe de femmes,...
Lire la suite