Septicémie périnatale : vigilance renforcée

La septicémie, cette infection foudroyante et généralisée du sang, est la première cause de mortalité maternelle au Royaume-Uni !
Septicémie périnatale : vigilance renforcée
Septicémie périnatale : vigilance renforcée

Dans 40% des cas, il serait possible de prévenir une septicémie périnatale, selon cette étude britannique ! Cette infection sanguine est la première cause de décès maternel en Angleterre, et représente jusqu’à 4,8% de ces décès en France. Comment prévenir cette pathologie grave, qui touche toutes les catégories de la population, mais plus encore les femmes enceintes et les jeunes mamans ?

Les auteurs de l’étude ont identifié les origines des infections avec choc septique dans 70% des cas :

  • Infection des voies génitales (20,2% des cas pendant la grossesse et 37,2% des cas après l’accouchement) ;
  • Infection des voies urinaires (33,6% pendant la grossesse et 11,6% après l’accouchement) ;
  • Infection des plaies (déchirures, épisiotomies, césarienne) : 14,3% des cas après l’accouchement ;
  • Infection des voies respiratoires (9% pendant la grossesse, 3,5% après l’accouchement).

Les principales bactéries responsables de ces infections sont E-coli (21,1% des infections) et les streptocoques du groupe A (8,8%). A noter que ces derniers provoquent les réactions infectieuses les plus virulentes. La septicémie peut se développer très rapidement, parfois en seulement 24 h !

Mais la découverte la plus importantes de ces scientifiques, qui ont étudié des centaines de cas, est la suivante : 40% des femmes touchées par la maladie présentaient déjà des symptômes d’infection avant la déclaration de la septicémie : fièvre, prise d’antibiotiques deux semaines avant l’accouchement…

En conclusion : enceinte, ne laissez rien passer ! Un petit coup de fièvre qui vous paraît sans importance peut avoir des conséquences… N’hésitez pas à consulter, même pour un "petit bobo" !

Source : santelog.com

Publié le 11-07-2014 à 00:00 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Vidéo : des petits battants qui rugissent !

Les enfants malades de l’hôpital Dartmouth-Hitchcock, aux États-unis, ont mis la main à la pâte dans le...
Lire la suite

Du sport pour combattre le diabète

Si, la plupart du temps, un diabète gestationnel disparaît après l'accouchement, certaines formes...
Lire la suite

L'hôpital des nounours à Nancy

L'hôpital des nounours à Nancy

L'Hôpital des Nounours a lancé une opération séduction destinée aux petits écoliers de Nancy, durant la...
Lire la suite